A Marolles-sur-Seine, Seine-et-Marne, l'opération de diagnostic concernait une surface de 27,85 ha en milieu rural.

Chronique de site
Dernière modification
19 février 2016

Les tranchées, réalisées par une seule pelle munie d'un godet de 2 m, ont permis de découvrir 12,5 % de l'ensemble de la surface.

Situé dans un environnement de gravières largement exploré par l'archéologie et très riche en occupations de toutes périodes, le diagnostic a révélé plusieurs pôles domestiques et funéraires du Bronze final. L'occupation la plus intéressante est une nécropole à incinération du Bronze final I-IIa, déjà connue par prospection aérienne. Autour des deux enclos ainsi repérés, 12 sépultures sont apparues dans les tranchées, dont trois larges coffres. Ces structures, qui conservent un caractère exceptionnel, sont généralement construites à l'aide de pierres calcaires. L'une d'entre elles présente un aspect à la fois original et inédit puisque les parois et le fond sont constitués de tessons de céramique.

La Croix Saint-Jacques (1)
Marolles-sur-Seine/La Croix Saint-Jacques Incinération en coffre. Cl. Inrap

La qualité générale des dépôts, leur excellente conservation et l'homogénéité chronologique de l'ensemble font de ce site un document archéologique de grand intérêt.