A Ornans, Doubs, fouille d'évaluation d'une emprise de 4,2 ha. Les terrains ont été sondés à 6 %.

Chronique de site
Dernière modification
10 mai 2016

La fouille préventive a permis la découverte d'un site important fondé au IXe-XIIe s. L'emprise des vestiges, la qualité mise en oeuvre dans la construction des édifices et les dimensions de la portion de la chapelle mise au jour révèlent un statut bien supérieur à une simple léproserie isolée dans la campagne.

Le mobilier recueilli, essentiellement daté du XVIIIe s., en particulier des éléments de poêle de chauffage, marque un luxe certain. Ce constat ne doit pas étonner car il corrobore l'apport des textes relatifs à cet établissement qui relatent un lieu de dévotion particulier associé à une source. D'autre part, les traces d'occupation gallo-romaine datées de La Tène finale attestent une attraction certaine de cette source qui joue un rôle majeur à l'époque médiévale. En effet, les miracles relatés dans les registres de délibération, les ex-voto luxueux déposés dans la chapelle font considérer Notre-Dame des Malades comme miraculeuse.