A Saint-André-de-l'Eure, Eure, une campagne de sondages a été réalisée sur un peu plus de 5 ha.

Chronique de site
Dernière modification
10 mai 2016

Le projet de construction a permis d'engager un diagnostic archéologique. Il a mis en évidence deux occupations : l'une carolingienne, l'autre supposée médiévale (XIe s.). Le site se singularise par des ensembles de bâtiments sur poteaux plantés.

Près de 146 structures en creux forment par endroits, et notamment dans les tranchées 6 et 8, des plans presque complets de bâtiments à l'architecture robuste. Attenant directement à la future déviation de Saint-André-de-l'Eure, le site archéologique s'étend sur une surface d'environ 2,5 ha. Il est limité dans sa partie sud par deux fossés parallèles orientés est-ouest. Il pourrait s'agir d'un chemin. Les différents habitats semblent s'organiser le long de cette infrastructure. Nous pouvons d'ores et déjà identifier des formes particulières dans le plan de certains édifices : un bâtiment de forme trapézoïdale (bât. 4) et un autre pourvu d'une petite tranchée d'irrigation (bât. 1). Des tessons sont issus des différentes coupes pratiquées dans les trous de poteau. Ils permettent de préciser la chronologie de l'occupation des lieux. La fouille à venir offrira l'opportunité de connaître un peu mieux l'organisation d'un site carolingien, période très mal documentée dans cette partie du département.