La ferme antique de La Mare aux Trois Pucelles à Lieusaint, Seine-et-Marne.

Chronique de site
Dernière modification
19 février 2016

Sur ce site, une ferme gallo-romaine a été appréhendée dans sa totalité grâce à deux campagnes de fouille successives réalisées en 1999-2000 et 2001. Son plan, quasiment complet, à l'exception peut-être de son extrémité occidentale, révèle, sur une emprise maximale d'1,4 ha, une organisation assez classique et déjà largement identifiée en Gaule du Nord : des fossés délimitent un vaste espace quadrangulaire dans lequel sont implantés des bâtiments résidentiels, d'exploitation et des fosses dont de vastes mares.

Le bâtiment résidentiel, érigé à l'extrémité occidentale de l'enclos, est le plus imposant. De forme rectangulaire, il est subdivisé en plusieurs pièces avec au moins un espace longiligne sur l'arrière de type galerie, et une cave dans sa partie nord. Les bâtiments d'exploitation, construits sur des fondations en pierre et plus rarement sur poteaux de bois, sont répartis le long des fossés d'enclos en deux ailes dissymétriques, libérant au centre de l'établissement une cour ouverte. Même s'ils sont tous conservés à une même altitude, les éléments qui composent les vestiges de cette villa ne sont pas contemporains ; ils se sont au contraire succédé dans le temps, durant les trois siècles d'existence de cet établissement créé au début de notre ère (époque augustéenne) et abandonné à la fin de l'Antiquité. La position des fossés et des bâtiments donne des indications sur les transformations que l'établissement a connues avec notamment un léger agrandissement vers le nord. Les tessons de céramique et les monnaies permettent ensuite de dater et d'affiner cette première approche. Cet établissement de taille moyenne peut être considéré comme une ferme qui, outre une production agricole dont l'élevage tient certainement une grande part, a également une activité artisanale révélée par la présence de fours et de pesons.