Conférences
Aucun vote pour le moment
Mis à jour le
04 mars 2016
Colloque
Archéologie de la violence

Colloque international organisé par l’Institut national de recherches archéologiques préventives, et le Musée du Louvre-Lens.
Les 2,3  et 4 octobre 2014 à La Scène du Louvre-Lens

Archéologie de la violence - violence de guerre, violence de masse
par Alain Schnapp, université Paris 1

Dans un essai fameux paru en 1939 Benjamin Péret s'interroge sur le cycle infini de la ruine: tout monument est destiné à devenir ruine, tout ruine est condamnée à disparaître, les ruines sont  « ruine des ruines ». Cette phrase du poète surréaliste sonne comme un écho de la Pharsale du poète latin Lucain : « etiam periere ruinae », les ruines elles-mêmes peuvent périr. Dans cet exposé je m'emploierai à réfléchir aux usages de la ruine et à leur devenir dans les sociétés anciennes comme dans les sociétés modernes. Les ruines sont la conséquence d'une violence  faite aux hommes et aux choses autant que de la lente érosion infligée par le temps vorace (« tempus edax »), elles incarnent à la fois ce qui est arrivé et ce qui pourrait advenir, elles sont un pont fragile, matériel et immatériel, entre présent et passé.
Alain Schnapp est professeur d'archéologie à l'université de Paris I et chercheur à la Maison de l'archéologie et de l'ethnologie ParisI/ Paris Ouest/ CNRS. Ses recherchent portent sur l'archéologie des cités grecques, l'iconographie et l'histoire de l'archéologie. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages  ainsi que de nombreuses études spécialisées  sur l'iconographie du monde grec, les fouilles des sites de Laos(Calabre), Eleftherna et Itanos (Crète) et la découverte de l'archéologie. Il a enseigné dans de nombreuses universités européennes et américaines et a été le premier directeur général de l'INHA.
Il travaille actuellement à une histoire universelle des ruines.  

Bibliographie
  • « La conquête du passé » ,  Paris 1998, Le livre de Poche(2° édition)  
  • « Le sentiment des ruines de l'Orient ancien aux Lumières, continuités et transformations »,  in le genre humain, avril 2011, N°spécial, l'archéologie comme discipline, sous la direction de Ph. Boissinot, pp 171-199  
  • « Le passé entre exécration et admiration, les ruines de l'Empire et l'Europe médiévale », in ERH, special issue, 18, 5-6, 2011 pp 741-758  
  • Avec L. von Falkenhausen, P. Miller, T.Muray (ed): "World antiquarianism, comparative perspectives", Getty Research Institute, Los Angeles, 2013
Année :
2014