Conférences
Aucun vote pour le moment
Mis à jour le
13 juillet 2016
Colloque
Archéologie du judaïsme en France et en Europe

Colloque international organisé par le Musée d'art et d'histoire du Judaïsme et l'Inrap
Auditorium du Musée d'art et d'histoire du judaïsme, Paris, les 14 et 15 janvier 2010

Archéologie du judaïsme en France et en Europe par Arturo Ruiz Taboada, université de Castille-La Manche, Tolède

L'expulsion des juifs par les rois catholiques en 1492, suivie d'une politique d'élimination du moindre symbole ou souvenir de leur présence en Espagne, rend extrêmement difficile la tâche de retracer la culture juive et la tradition judaïque dans les découvertes archéologiques. Aujourd'hui, très rares sont les indices témoignant de leur apogée aux XIIe et XIIIe siècles. En outre, faute de projets et de fouilles archéologiques consacrés aux matériaux culturels juifs de Tolède, et faute de sources écrites juives, il est quasiment impossible d'en savoir davantage sur la manière dont vivaient et mouraient ces populations en Espagne durant la période médiévale. L'étude des vestiges funéraires pose des problèmes identiques. Aucun cimetière juif n'a pu être localisé avant la découverte récente de la nécropole du Cerro de la Horca (« La colline des potences »).
Entreprises en 2008 sur trois cent mètres carrés, les fouilles archéologiques de ce site apportent de nouvelles données susceptibles de modifier l'orientation des recherches en cours sur les usages rituels et funéraires. Les tombes qui ont été découvertes diffèrent des autres sépultures des zones environnantes. D'après leurs caractéristiques, leur distribution interne et l'emplacement de cette nécropole, ces tombes pourraient avoir fait partie de l'ancien cimetière juif que l'on croyait perdu. Malheureusement, l'absence d'inscriptions (sur les vestiges archéologiques) impose de se référer aux sources écrites jusqu'à ce que de nouvelles fouilles puissent être entreprises sur cette zone.
Arturo Ruiz Tabaoda est titulaire d'un doctorat de Sciences et Lettres de l'université Complutense de Madrid. Il a été maître de conférences à l'université de Berkeley, de 1997 à 1998 puis professeur à l'université autonome de Madrid de 1999 à 2001. Il est archéologue professionnel depuis 2000.

Quelques références:
• La Puerta del Vado de Toledo, 2009.
• El cementerio medieval del Cerro de La Horca en Toledo, Sefarad. 69.1, 2009.
• San Andrés y San Bartolomé: Torres campanario en el Toledo de Reconquista. Monográfi cos del Consorcio de la Ciudad de Toledo 4, 2008.
• El descubrimiento de una vía monumental romana en Toledo. El Nuevo Miliario 4, 2007.
Durée :
28'49''
Année :
2010