Conférences
Aucun vote pour le moment
Mis à jour le
11 mars 2016
Colloque
Archéologie de l'esclavage colonial

Colloque international organisé par l'Inrap, le Comité pour l’histoire et la mémoire de l’esclavage, le ministère de la Culture et de la Communication et le musée du quai Branly dans le cadre de la journée nationale des mémoires de la traite, de l’esclavage et de leur abolition
Du 9 au 12 mai 2012, Théâtre Claude Lévi-Strauss, musée du quai Branly 75007 Paris

Archéologie de l'esclavage colonial
par Tania Andrade Lima, Museu Nacional de l'Universidade Federal do Rio de Janeiro

Les jeux olympiques de 2016 à Rio ont accéléré le processus de revitalisation de la zone portuaire. D'importants travaux d'infrastructure sont en cours de réalisation, exigeant la mise en place d'un programme d'archéologie préventive dont l'objet est de sauvegarder le patrimoine du lieu. Parallèlement, dans le cadre d'un projet de recherche, des fouilles ont été récemment entreprises afin de retrouver les vestiges du Valongo, le quai où débarqua le plus grand nombre d'esclaves aux Amériques. Entre 1811 et 1843, au moins 500 000 Africains y arrivèrent pour travailler essentiellement dans les plantations de café.
En plus des rampes et du dallage en pierres du quai s'étendant sur une superficie d'environ 2 000 m², une grande quantité d'objets appartenant aux esclaves a été découverte. Il s'agit, en particulier, d'objets ayant trait aux pratiques magiques et religieuses, ainsi que des amulettes utilisées dans les rituels de protection des corps, dont l'interprétation relève de la cosmologie du centre-ouest de l'Afrique et de l'Afrique occidentale.
Définie comme une action sociopolitique impliquant fortement la communauté noire, cette recherche permettra la création, en ce lieu, du mémorial de la diaspora africaine, destiné à commémorer l'extraordinaire richesse et la diversité culturelle et ethnique que les Africains ont apportées au Brésil et à son peuple.
 
Tania Andrade Lima est docteur en sciences, professeur au département d'anthropologie du musée national de l'université fédérale de Rio de Janeiro. Elle dirige le programme de 3e cycle en archéologie et a la charge des collections archéologiques de cette institution. Chercheuse au conseil national de développement scientifique et technique, ses principaux centres d'intérêt sont l'archéologie du capitalisme et celle de la diaspora africaine.

Bibliographie sélective
  • T. Andrade Lima, "Los zapateros descalzos: arqueología de una humillación en Rio de Janeiro del siglo XIX", Acercamientos sociales en la Arqueología Latinoamericana, Encuentro Grupo Editor, Córdoba, 2008.
  • T. Andrade Lima, "Patrimônio arqueológico: o desafio da preservação", Revista do Patrimônio Histórico e Artístico Nacional 33, 2007.
  • T. Andrade Lima, "O papel da Arqueologia Histórica no mundo globalizado", Arqueologia da Sociedade Moderna na América do Sul: cultura material, discursos e práticas, Tridente, Buenos Aires, 2002.
  • T. Andrade Lima, "A proteção do patrimônio arqueológico no Brasil: omissões, conflitos, resistências. Revista de Arqueologia Americana 20, México 2001.
  • T. Andrade Lima, "El huevo de la serpiente: una arqueologia del capitalismo embrionario en el Rio de Janeiro del siglo XVIII", Sed non satiata: Teoría Social en la Arqueología Latinoamericana Contemporánea, Tridente, Buenos Aires, 1999.
Durée :
31'03''
Année :
2012