Conférences
Aucun vote pour le moment
Mis à jour le
11 mars 2016
Colloque
L'archéologie au laboratoire

Colloque international organisé par Universcience, 
l’Inrap et la fondation EDF Diversiterre. 
Auditorium de la Cité des sciences et de l’industrie
Vendredi 27 et samedi 28 janvier 2012. 

L'archéologie au laboratoire
par Guillaume Thibault, EDF Recherche et Développement
et Jean-Luc Martinez, Directeur du Département des Antiquités Grecques, Etrusques et Romaines, Musée du Louvre

Érigée sur le sanctuaire d'Apollon à Delphes, la colonne des danseuses fut découverte en 1894 par des chercheurs de l'École française d'Athènes, sous la forme de plus de 260 fragments. Composée d'une colonne végétale à laquelle semble s'adosser un groupe sculpté de trois figures féminines, il s'agit de la plus haute colonne votive de la Grèce antique et la première attestée à présenter un chapiteau à feuilles d'acanthe. Conservée au musée de Delphes, elle pose des difficultés d'interprétation du fait de son morcellement. Depuis 1993, Jean-Luc Martinez étudie l'hypothèse selon laquelle la colonne était surmontée d'un omphalos, pierre qui selon les Anciens marquait le centre du monde. Une équipe de chercheurs a bâti une méthode de remontage du monument en 3D permettant de vérifier les hypothèses archéologiques. Trente-quatre fragments ont ainsi été remontés virtuellement grâce à un logiciel de traitement de mesures laser dans un relevé complet intégrant les 260 éléments. La nouveauté de cet outil d'anastylose est sa capacité à traiter des centaines de millions de mesures. La colonne fut finalement restituée au plus proche de son état originel, intégrée dans le paysage delphique. Ce projet a été mené dans le cadre des actions de mécénat de compétences de la Fondation EDF, au bénéfice de l'École française d'Athènes, avec le concours du musée du Louvre.
Jean-Luc Martinez, ancien membre de l'école française d'Athènes (1993-1996), est conservateur du Patrimoine depuis 1997 et directeur du département des Antiquités grecques étrusques et romaines du musée du Louvre depuis 2007.

Bibliographie sélective
• J.-L. Martinez, La Grèce au Louvre, Paris, Musée du Louvre, Ed. Somogy, 2010.
• J.-L. Martinez, A. Pasquier, Cent chefs-d'oeuvre de la sculpture grecque au Louvre, Ed. Somogy, 2007.
• J.-L. Martinez, Les antiques du musée Napoléon : Notes et documents des musées de France, Paris, 2004.

Guillaume Thibault, ingénieur de l'École centrale de Paris, est chercheur à EDF R&D depuis 1992 et directeur de recherche associé au CNRS de 2008 à 2011.

Bibliographie sélective
• G. Thibault, A. Pasqualotto, M. Vidal, et al., « How do horizontal and vertical navigation influence spatial memory of multi-floored environments ? », Attention, Perception and Psychophysics, 2011 (soumis).
• A. Coninx, G.-P. Bonneau, J. Droulez, G. Thibault, « Visualization of uncertain scalar data fields using color scales and perceptually adapted noise », Conference on Applied Perception in Graphics and Visualization, 2011.
• T. Chaperon, J. Droulez, G. Thibault, « Reliable camera pose and calibration from a small set of point and line correspondences : a probabilistic approach », Computer Vision and Image Understanding, 2010.
• G. Thibault, J.-L. Martinez, « La reconstitution de la colonne des danseuses de Delphes », Virtual Retrospect, 2007.
Durée :
27'36''
Année :
2012