Établissement public, l’Inrap agit pour la démocratisation culturelle et scientifique de l’archéologie auprès de tous les publics, sur l’ensemble du territoire national.

Mis à jour le
24 mai 2016

Les points de rencontre avec les publics sont multiples : chantiers, centres archéologiques, lieux partenaires, et milieu scolaire dans le cadre de projets d’éducation artistique et culturelle.
L’Inrap produit occasionnellement des expositions dans l’espace public, et intervient dans le cadre de « villages de l’archéologie ».

Au total, ce sont plus de 1 000 initiatives qui sont portées chaque année par l’Inrap sur tout le territoire : visites de chantiers de fouille, conférences, expositions, stands…

Les axes de valorisation et de médiation de l'Inrap :

  • actualité de la recherche et découvertes
  • méthodes, métiers et sciences de l'archéologie
  • grandes périodes chronologiques
  • approches thématiques, géographiques ou pluridisciplinaires (archéologie et société, art et archéologie, etc.).

Les « portes ouvertes »

La présence de chantiers de l’Inrap sur près de 2 000 sites par an (diagnostics et fouilles) est l’occasion d’informer sur l’archéologie : objectifs, méthodes, conditions d’intervention...

Les « portes ouvertes » donnent lieu à l’élaboration de dépliants de visite qui évoquent les premiers résultats connus. La visite peut être complétée par des animations permettant notamment au jeune public de se familiariser avec le contenu d’une exposition et des techniques diverses (atelier de feu, taille de silex, manip « céramo »…).

Les visites de centres archéologiques présentent au public les différentes phases d’études postérieures au travail de terrain : un accès direct aux « coulisses » de la recherche archéologique, à la science « en train de se faire ».

Des grands rendez-vous

L’Inrap prend part aux manifestations culturelles et scientifiques nationales (Fête de la science, Journées européennes du patrimoine), ainsi qu’à de grandes manifestations régionales.
Il y est présent sous diverses formes : stands détaillant les disciplines archéologiques, « portes ouvertes » de chantier ou de centres archéologiques, conférences…
Par ailleurs, l’Inrap tient chaque année un colloque international ouvert à tous, en partenariat avec des institutions culturelles et scientifiques.

Journées nationales de l’archéologie

Depuis 2010, l’Inrap assure l’organisation des Journées nationales de l’Archéologie (JNA) sous l’égide du ministère de la Culture et de la Communication. Ce rendez-vous a pour ambition de sensibiliser tous les publics aux multiples facettes de l’archéologie : enjeux, disciplines, métiers, méthodes…

Bénéficiant du parrainage du ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, les JNA s’appuient sur tous les acteurs du réseau de l’archéologie : outre l’Inrap et ses huit directions interrégionales, musées, sites, universités, CNRS, laboratoires, services régionaux de l’archéologie (Drac), services archéologiques et/ou patrimoniaux de collectivités territoriales, aménageurs, restaurateurs... Dans chaque région, tous sont invités à proposer des initiatives : « villages de l’archéologie », « portes ouvertes » sur les chantiers, ouvertures exceptionnelles de centres, conférences, visites, expositions-dossiers, ateliers, jeux, etc.

Les JNA se déroulent durant trois jours, le vendredi étant réservé aux scolaires.

Les JNA sont une occasion privilégiée :

  • de découvrir ou redécouvrir les sites archéologiques et les collections permanentes des musées ;
  • de rencontrer des archéologues ;
  • de saisir les grandes problématiques et la richesse des questions soulevées par la recherche : archéologie urbaine et archéologie rurale ; archéologie funéraire ; archéologie des peuplements et de l’occupation des territoires ; archéologie environnementale et archéologie du paysage…
  •  de mettre en valeur le maillage de l’archéologie en France.