La Verrerie (Arles) - Préparation par les restaurateurs du MDDA à la dépose de la paroi peinte découverte en 2014

La Verrerie (Arles, Bouches-du-Rhône)

Programmes de recherche / Opérations programmées
Axe de recherche :
Hors Axe
Responsable(s) :
ROTHÉ Marie-Pierre (CD13 - MDAA, UMR 7299)

Julien Boislève (prélèvement et étude des peintures), Alain Genot (phase terrain)

Année(s) :
2015-2017
Verrerie de Trinquetaille, Arles (Provence-Alpes-Côte d'Azur)
Mis à jour le
15 novembre 2016

Fouille programmée d'une riche demeure de la ville antique d’Arelate (Ier siècle a.C.).

Le site de la Verrerie est situé au cœur de la cité antique d’Arelate sur la rive droite du Rhône  dans un quartier résidentiel se caractérisant par une forte activité commerciale.

L’opération archéologique programmée pluriannuelle mise en place en 2014 est portée par le Musée départemental d'Arles antique qui met à disposition l’ensemble de ses services pour étudier, conserver et valoriser médiatiquement les découvertes. Elle est réalisée en partenariat avec l’Inrap qui apporte ses compétences en toichographologie, céramologie, micromorphologie et relevé photogrammétrique. Elle associe également des membres de l’Université Aix-Marseille (laboratoires du Centre Camille Jullian et du CEREGE), du CNRS (Lattes-Montpellier), du CICRP et également des doctorants ou post-doctorants.

Les recherches se concentrent sur une maison du milieu du Ier siècle a.C., qui livre une part importante de sa luxueuse ornementation et dont la datation précoce renouvelle le questionnement sur le premier plan d’urbanisme d’Arles.

L'excellent état de conservation de la maison a permis de conserver jusqu'à nos jours une partie importante des décors qui ornaient sols, murs et plafonds. Les décors peints à fresque, présents en place sur les murs et en milliers de fragments dans les remblais comblant ces espaces, appartiennent au deuxième style pompéien.

 vue générale du site

La Verrerie (Arles) : vue générale du site

© Marie-Pierre Rothé, CD13 - Musée départemental Arles antique, 2016

2014

L’opération de 2014 a révélé une pièce de 16 m², une salle à manger ou une chambre, dotée de son parement peint sur quatre de ses parois. Typique du deuxième style pompéien dit "à paroi fermée", ce décor est empreint d'une inspiration architecturale qui habille la paroi par l'imitation peinte. Les niveaux de remblais la colmatant constitués de niveaux de destructions permettront à terme de restituer l’élévation et la décoration de cette pièce puisque outre le sol de l’étage ont été mise au jour des éléments de stuc, de plafonds en terre crue peints et plaques d’enduits peints susceptibles de venir du rez-de-chaussée.


2015

L’opération de 2015 a été consacrée à la fouille d’une pièce d’apparat de 17 m2 mitoyenne de la précédente. Elle possède un décor peint à la fois sur ses parois murales et sur son sol. Le décor pariétal se rattache à une variante du IIe style connue en Italie qui insère dans l'architecture fictive des personnages de grande taille (mégalographie) dont des fragments ont été mis au jour dans les remblais comblant la pièce.

La qualité de la figuration ne fait aucun doute. Le rendu des volumes, de l'éclairage et surtout l'expressivité des regards trahissent la main d'un artisan hautement qualifié venu probablement d'Italie.

2016

L’opération archéologique de 2016 a permis de mettre au jour l’atrium de la maison doté de son impluvium au sein duquel se trouve un puits/citerne. De plus des zones complémentaires ont été explorées. Ainsi à l’ouest du chantier  la fouille d’une tranchée de récupération du Ve s. p.C. a permis de découvrir un monument public tardo-républicain. A l’extrémité sud-est du chantier des compléments ont été apportés sur la maison plus récente (fin IIe p.C.) dite de l’Aiôn puisqu’une nouvelle pièce a été fouillée. Elle a révélé  des niveaux d’effondrement de parois peintes constituant un ensemble remarquable.

2017

Une campagne supplémentaire s’impose en 2017 pour achever la fouille des remblais du Ier s. a.C. colmatant l’atrium et le puits/citerne de la maison précoce.

2018

Il s’ensuivra à partir de 2018 l’étude des enduits peints fragmentaires du Ier s. a.C. (sous la direction de J. Boislève, Inrap) qui représentent un potentiel d’étude et de données scientifiques considérable. Les parois peintes remontées seront ensuite prises en charge par les restaurateurs du musée. Véritable trésor archéologique, ces vestiges renouvèlent tout un pan de la recherche et enrichiront les collections du musée départemental Arles antique où le visiteur pourra, d’ici quelques années, contempler toute la fraîcheur des couleurs bimillénaires qui ornaient les murs d’un habitat des plus hautes élites de la cité.

NB : La dépose des sols  des enduits peints in situ et leur restauration est assumée par l’atelier de conservation et de restauration du musée départemental Arles antique.

Collaborateurs

BARBERAN Sébastien : Inrap, UMR 7299 - CCJ (céramologue)
BARTETTE Titien : MMSH - IRAA (étude architecturale)
BEAUDOIN Célia : Pollen & Cores (palynologue)
BIZOT Bruno : Service régional de l’archéologie (anthropologue)
BLANC Patrick : CD13 - Musée départemental Arles antique (restaurateur)
BLANC-BIJON Véronique : CNRS - UMR 7299 - CCJ (étude des sols décorés)
BOISLÈVE Julien : Inrap, UMR 8546 - AOrOc (toichographologue)
BOURGAREL Nicolas : Inrap (topographe)
BROMBLET Philippe : CICRP (géologue)
CAMMAS Cécilia : Inrap, UMR 5140 - ASM (micromorphologue)
CARRIER Cécile : Musée archéologique de la ville de Nîmes (étude de la scultpure)
DE CHAZELLES Claire-Anne : CNRS - ARCHIMEDE (étude de l’architecture en terre crue)
DONIGA Aline : doctorante, UMR 7299 - CCJ (étude de l’instrumentum)
DUMAS Vincent  : CNRS - UMR 7299 - CCJ (topographe)
FABRE Magali  :  UMR 7269 - LAMPEA (archéozoologue)
FOY Danielle : CNRS - UMR 7299 - CCJ (étude du verre)
FRANÇOISE Joël : Arc-Numismatique (numismate et restaurateur)
GAFA Raffaella : Musée archéologique de la ville de Nîmes (étude des lampes)
GENOT Alain : CD13 - Musée départemental Arles antique (archéologue)
HEIJMANS Marc : CNRS - UMR 7299 - CCJ (archéologue)
MARTIN Aurélie : CD13 - Musée départemental Arles antique (restauratrice)
PITON Jean : UMR 7299 - CCJ (céramologue)
REMEAU Delphine : UMR 5140 - ASM (étude des marbres colorées)
ROUX Elsa : doctorante, Institut de recherche sur l'architecture antique (étude des éléments architectoniques)
VELLA Claude : AMU-CEREGE (géomorphologue)
Verrerie de Trinquetaille
Contact(s)

ROTHÉ Marie-Pierre
CD13, UMR 7299
Musée départemental Arles antique
Presqu’île du Cirque romain
BP 205-13635
Arles Cedex
mariepierre.rothe [at] cg13.fr