A Argelos, Pyrénées-Atlantiques, le site de Labarthe 2 s'implante du pied de versant du plateau d'Argelos jusqu'à la zone centrale de la plaine alluviale.

Chronique de site
Dernière modification
10 mai 2016

En prenant en compte toute l'étendue d'un pavage de galets à caractère anthropique, la surface estimée du site est d'environ 24 000 m2. Mais les accumulations de mobiliers et de structures se focalisent autour de deux secteurs clés, au nord et au sud.

Dans un ensemble souvent douteux, quatre sondages apparaissent plus cohérents, avec des séries de tessons à exploiter. Les formes et éléments diagnostics nous orientent vers le Néolithique final.

La caractérisation d'occupations antiques repose sur des réalités plus tangibles. Des structures négatives ont été recoupées, et certaines livrent du mobilier. Dans d'autres cas, les aménagements en galets ne peuvent être contestés. Il pourrait s'agir d'aménagements ruraux jusque-là peu documentés (muret de soutènement, de parcellaires, etc.) et susceptibles de perturbations naturelles étalées dans le temps (érosion), ou plus rapides (récupération intentionnelle), qui rendent toute interprétation complexe et incertaine.

Fouille réalisée par la société Paléotime.