A Luppy, Moselle, une intervention localisée en bordure de la LGV Est.

Chronique de site
Dernière modification
10 mai 2016

L'intervention a permis l'étude d'un petit bâtiment rectangulaire de la période gallo-romaine, présentant des caractères très simples, voire rustiques, caractéristiques des annexes agricoles des domaines ruraux du nord-est de l'Empire romain. L'environnement forestier ne permettant pas la prospection de surface, il n'a pas été possible de vérifier cette hypothèse.

Les observations architecturales ont permis de constater que l'ensemble ne présentait qu'une phase de construction, alors que plusieurs phases d'occupation sont attestées d'après la stratigraphie. 

De dimensions modestes (13,20 x 7 m), il se subdivise en deux parties inégales. La pièce principale, située au nord, présente une surface de 37,80 m2 alors que la seconde, plus petite de moitié, fait 19,10 m2.

Les bases des murs présentent une largeur d'environ 0,70 m et sont appuyées sur une fondation légèrement plus large, de l'ordre de 0,90 m. Les parements sont réalisés à l'aide du calcaire local qui n'est pas très facile à débiter, ce qui explique l'aspect assez irrégulier de l'appareil ; l'assemblage est lié à la terre.

Aucune couche d'incendie n'a été identifiée sur le site : une destruction par le feu n'est donc pas la cause de l'abandon de ce bâtiment. Le niveau de démolition a livré peu de moellons équarris, mais aussi peu de tuiles, ce qui amène à supposer que les restes architecturaux ont été récupérés après la destruction.

Nous ne possédons aucune information sur la période de construction. Le mobilier céramique collecté est datable du IIIe siècle de notre ère. La présence de foyers et de restes de vaisselle de table et culinaire indique qu'il a pu être utilisé comme habitat, ce qui ne correspond pas forcément à sa destination initiale.