Conférences
Aucun vote pour le moment
Mis à jour le
04 mars 2016
Colloque
Héritages arabo-islamiques dans l'Europe méditerranéenne

Colloque international organisé par l’Institut national de recherches archéologiques préventives,
En partenariat avec Marseille-Provence 2013-Capitale européenne de la culture, le MuCEM et la Villa Méditerranée.
Du 11 au 14 septembre 2013, à Marseille, Villa Méditerranée et MuCEM.

Héritages arabo-islamiques dans l'Europe méditerranéenne - Archéologie, histoire, anthropologie
par Lucy Vallauri et Jacques Thiriot, CNRS

C'est à la découverte des ateliers de potiers à Marseille que l'on doit les avancées les plus spectaculaires pour l'histoire des techniques et des sociétés artisanales médiévales en France méridionale. La fouille (conduite en 1990, en collaboration entre l'Atelier du Patrimoine de Marseille, l'Afan et le LAMM CNRS-Université de Provence) a révélé un atelier « urbain » situé extra-muros. Une série de fours du début et de la seconde moitié du XIIIe siècle s'insère dans un lotissement de parcelles en lanières, avec des structures bâties en pierre et une rue de service. Le quartier artisanal est connu comme « burgus oleriorum » dès 1264 par les sources écrites. Les fours à céramiques sont cylindriques, à pilier central et arcs rayonnants portant la sole. L'un, sans pilier ni sole, est exceptionnel dans sa conception, sa paroi porte des étagères composées de barres d'argile selon un modèle connu dans le monde islamique. Plusieurs petits fours, pour la préparation du plomb, de l'étain et un associé à des creusets et alambics, attestent de l'esprit de recherche qui devait régner dans ces ateliers. De telles structures de production, uniques en France, ont révélé le passage à la cuisson oxydante, l'introduction de la glaçure et de l'émail, sur des vaisselles en pâte calcaire identiques à celles de l'Espagne andalouse et de la Sicile. Ce témoignage de transfert de technologie en Méditerranée occidentale s'accompagne d'un modèle précoce d'organisation systématique du travail. L'atelier polyvalent a fourni, tant des gammes de produits culinaires vernissés, de vaisselles et carreaux émaillés que de la céramique architecturale et domestique sans revêtement . Sa diffusion destinée aux élites et aux populations locales est bien attestée dans la ville, l'arrière-pays, notamment à Rougiers, Aix-en-Provence, Gémenos et Hyères. Au début du XIVe siècle, le bourg, progressivement abandonné par les potiers auxquels succèdent des forgerons, est ensuite rasé sur ordre du Conseil de la ville par mesure de sécurité. En période de crise économique et politique, certains artisans ont pu rejoindre la cité pontificale d'Avignon, nouveau lieu du pouvoir et de la banque.
Lucy Vallauri a une maîtrise d'archéologie sous la direction de G. Démians d'Archimbaud à la Faculté d'Aix-en-Provence en 1968, puis a intégré le CNRS au laboratoire d'archéologie médiévale. Elle est spécialiste en céramologie à partir des découvertes d'ateliers de potiers et de la circulation des produits méditerranéens en Provence et Languedoc, du Moyen Âge à l'époque moderne. Elle a participé à de nombreuses études de matériel notamment en Egypte, Chypre, Liban et dans les Antilles françaises.
 
Bibliographie : 
  • MARCHESI (H), THIRIOT ( J), VALLAURI (L.,) dir. avec la collaboration de LEENHARDT ( M.) .1997  : Marseille, les ateliers de potiers du XIIIe siècle et le quartier Sainte-Barbe (Ve-XVIIe s.), D.A.F. n° 65, 1997.  
  • AMOURIC (H.), DEMIANS d'ARCHIMBAUD (G.), VALLAURI (L.) 1995 : De Marseille au Languedoc et au Comtat Venaissin : les chemins du vert et du brun. In : Le Vert et le Brun, de Kairouan à Avignon, Xe-XVe siècle, catalogue d'exposition, Marseille, La Vieille Charité, 1995, R.N.M., p. 185-201.    
  • THIRIOT (J.), VALLAURI (L.) 2001 : Le bourg des Olliers  à Marseille : conception d'un espace artisanal périurbain au XIIIe s.. In : Marseille Trames et paysages urbains de Gyptis au Roi René, Actes du colloque international d'archéologie, Marseille 3-5 novembre 1999, Bouiron (M.), Tréziny (H.) dir. collection études massaliètes 7, Edisud Aix-en-Provence Centre Camille-Jullian 2001, p.369-374.
Année :
2013