Un petit habitat rural antique à Saint-Pierre-du-Perray, Essonne

Chronique de site
Dernière modification
19 février 2016

Suite à une campagne de prospections et de diagnostics de grande ampleur réalisée en février 1991, conduite par la coordination Afan de Sénart (J.-C. Bats), deux secteurs d'une occupation antique des IIe et IIIe siècles après J.-C. ont été décapés sur une surface de 2 ha environ.

La première zone recelait les vestiges d'un petit habitat rural (Lac VII), le second était traversé par un réseau parcellaire fossoyé et une voirie (Lac VIII). Cette occupation gallo-romaine s'intègre dans un ensemble structuré couvrant plus de 20 ha. Le site de Lac VII, juste au nord de La Mare aux Matras, est fortement érodé. Néanmoins, l'occupation de ce secteur peut être divisée en trois grandes phases.
 
La première phase voit l'implantation d'un réseau parcellaire matérialisé ici par un grand fossé dont le remplissage ne contenait aucun mobilier archéologique. La seconde phase est celle de la construction de petits bâtiments sur solin de pierre et composés d'une pièce unique. Il est possible que certaines de ces structures très érodées fassent partie de bâtiments plus importants. Le bâtiment le mieux conservé, de plan rectangulaire (6 x 4 m), ne recelait aucun matériel archéologique. Un petit bâtiment au plan en grande partie disparu, avec des murs à angle non droit, a livré de la céramique du IIe-IIIe siècle et un mobilier métallique abondant. Le fossé de la phase I est partiellement recoupé par ces constructions, mais il reste une limite pour l'extension de l'occupation. La dernière phase est marquée par la destruction des bâtiments, dont l'un au moins à la suite d'un incendie, et le comblement de fosses avec les matériaux de construction. L'état de conservation des vestiges était tel qu'il n'a malheureusement pas été possible d'identifier clairement la fonction du site.