Conférences
Aucun vote pour le moment
Mis à jour le
10 août 2016
Colloque
Comment les Gaules devinrent romaines

Un colloque international à l'Auditorium du Louvre
les 14 et 15 septembre 2007

par Véronique Matterne, Inrap

Dans le nord de la Gaule, l'agriculture gallo-romaine innove avec l'introduction de multiples variétés fruitières. Ces importations et/ou acclimatations d'espèces exogènes se multiplient dès les premières décennies qui succèdent à la Conquête, à l'initiative des officiers militaires et des riches familles qui souhaitent conserver ou adopter des habitudes alimentaires méditerranéennes. 18 espèces domestiques et 9 espèces  sauvages ont été répertoriées. Certaines ne peuvent fructifier dans le nord de la Gaule et continuent d'être importées via les circuits commerciaux. La diversité taxinomique est manifeste dans les contextes urbains, où coexistent des facilités de stockage, de transport et d'écoulement pour les produits fragiles que sont les fruits. Ceci explique sans doute le développement de zones de vergers et de jardins ceinturant les agglomérations, dont le vicus de Jouars-Ponchartrain ou la ville de Reims nous offrent une illustration.
Véronique Matterne, qui vient d'intégrer le CNRS en qualité de chargée de recherche au sein de l'UMR 7041 ArScAn à l'université de Paris X Nanterre, est titulaire d'un doctorat à l'université de Paris I et a travaillé comme carpologue à l'Inrap. Elle y a créé en 1993 un laboratoire, basé à Compiègne, afin de développer ses recherches portant sur les analyses de fruits et de graines archéologiques, ainsi que sur l'évolution des systèmes agricoles mis en place par les sociétés protohistoriques et gallo-romaines en Gaule du nord.

Quelques publications :
- Les ressources végétales (avec C. Leroyer) In : F. Malrain, E. Pinard dir. Les Sites laténiens de la moyenne vallée de l'Oise du ve au ier s. avant notre ère : contribution à l'histoire de la société gauloise, Revue archéologique de Picardie, n° spécial 23, 2006?;
- Histoire de l'agriculture en Gaule. 500 av. J.-C.- 1000 ap. J.-C. (avec A. Ferdière, F. Malrain, P. Méniel, A. Nissen-Jaubert). Paris, Éditions Errance, 2006, 231 p.
- L'archéobotanique. In : P. Racinet et J. Schwerdroffer (dir.). Méthodes et initiations d'histoire et d'archéologie, Nantes,Ed. du Temps, 2004, 382 p.?;
- Les Paysans gaulois (avec F. Malrain et P. Méniel), Paris, Éditions Errance, 2002, 236 p.
- Agriculture et alimentation végétale durant l'âge du Fer et l'époque gallo-romaine en France septentrionale, Archéologie des Plantes et des Animaux, vol. 1, Éditions M. Mergoil, 2001, 310 p.
 
Année :
2009