Conférences
Aucun vote pour le moment
Mis à jour le
29 juin 2016
Colloque
Des climats et des hommes

Colloque international organisé par Météo-France, la Cité des sciences et de l'industrie, l'Inrap
Auditorium de la Cité des sciences et de l'industrie, les 19, 20, 21 novembre 2009

Des climats et des hommes - Glaciologie, climatologie, archéologie, histoire par Jean-Paul Bravard, université Lyon II

La période romaine est un excellent observatoire rétrospectif des interactions multiples entre des sociétés hiérarchisées, ouvertes sur une économie de marché préindustrielle, et les environnements nord-méditerranéens, réactifs aux stimuli anthropiques et climatiques. L'emprise humaine s'est fortement accrue à partir de la fin de la période protohistorique dans cette région du globe. La part des phénomènes anthropiques et climatiques est délicate à distinguer dans l'évolution des environnements méditerranéens. Les démarches paléoenvironnementales ont révélé des périodes clés où les seuils de résistance des écosystèmes étaient franchis, favorisant ainsi des « crises environnementales », comme celle du Haut-Empire romain. Les effets de petites pulsions climatiques apparaissent contraignants pour les sociétés riveraines des cours d'eau. Le climat antique n'est donc pas homogène et montre une forte variabilité par rapport au schéma classique d'un optimum climatique chaud romain (Roman Warm Period). La pression humaine sans précédent du Haut-Empire romain amplifie fortement les effets de petites oscillations climatiques et contribue à une crise généralisée des paysages.
Jean-Paul Bravard, agrégé de géographie et docteur d'Ètat, est professeur à l'université Lumière-Lyon II depuis 1999. Ses recherches sont consacrées principalement à la morphodynamique fluviale, la géoarchéologie des plaines alluviales et la gestion de l'eau. Il est membre de l'UMR 5600, médaille de bronze du CNRS en 1989, il a reçu la médaille d'argent en 2004. Depuis 2001, il est membre senior de l'Institut universitaire de France (chaire de géographie physique) et a été responsable scientifique de la Zone Atelier Bassin du Rhône - CNRS jusqu'en 2008.
Jean-François Berger est titulaire d'un doctorat portant sur l'archéologie et l'environnement. Il est responsable de l'équipe B « Archéologie du paysage et systèmes de peuplement » de l'UMR 6130 de l'UNSA et membre du conseil scientifi que de l'Inrap. Il enseigne la géoarchéologie et l'archéogéographie dans les universités de Paris I, de Nice-Sophia Antipolis et d'Avignon. Il coordonne depuis 1994 une vingtaine de programmes du CNRS, du ministère de la Recherche, du ministère de la Culture et du programme européen Archeomedes.

Quelques références : 
• J.-P. Bravard, C. Cammas, P. Nehlig, P. Poupet, P.-G. Salvador, J. Wattez : La Géologie. Arles, Ed. Errance, Coll. « Archéologiques », Réédition de l'ouvrage La Géologie. Les sciences de la terre publié en 1999, révisé et augmenté, à paraître.
• J.-F. Berger, J. Guilaine, The 8200 cal BP Abrupt Environmental Change and the Neolithic Transition: A Mediterranean Perspective, Quaternary International, à paraître.
• J.-F. Berger, C. Delhon, S. Thiébault, Environment and Management of Space during Middle Neolithic in Southern France: Evidences of Agro-sylvo-pastoral Systems in the Middle Rhone Valley, Quaternary International, à paraître.
• J.-F. Berger, P.-G. Salvador, O. Franc, A. Vérot-Bourrély, J.P. Bravard, La chronologie fl uviale postglaciaire du haut bassin rhodanien. Collection EDYTEM - n° 6 - Cahiers de Paléoenvironnement, 2008.
Durée :
32'27''
Année :
2009