A Guérande, Loire-Atlantique, diagnostic par tranchées de sondage sur une surface de 3,5 ha.

Chronique de site
Dernière modification
19 février 2016

Le site découvert est caractérisé par des structures de La Tène, vraisemblablement finale, du type ferme indigène, s'étendant hors emprise pour l'essentiel, mais surtout par une occupation gallo-romaine du Ier siècle à la première moitié du IIe siècle.

Il semble que ces deux occupations se sont succédées sans phase d'abandon. Au-delà de structures du type fosse, trou de poteau, mur, fossé et grande fosse, le gisement se caractérise par un vaste aménagement d'environ 20 m de long et de plus d'1 m de profondeur dont la fonction n'a pas été définie à ce stade de l'intervention.

Pour les structures gallo-romaines, on remarquera, d'une part, que les murs respectent un système orthonormé et, d'autre part, que les nombreuses tegulae indiqueraient la présence d'un bâtiment d'une certaine importance. Le matériel regroupe 434 artefacts, 92 tessons de céramiques de La Tène mais aussi 239 tessons gallo-romains. Cet ensemble comporte de la vaisselle de table (cruche, céramique fumigée, sigillée), de stockage (amphore, dolium), de cuisson (céramique commune), de préparation (mortier) ; une occupation de type habitat peut donc être envisagée. On notera aussi la présence d'un objet en bronze indéterminé, une scorie et un grattoir en silex. L'étendue du site sur l'emprise du projet est estimée à 4 000 m2.