L’Inrap agit pour la démocratisation culturelle et scientifique de l’archéologie. 

Mis à jour le
07 avril 2016

Ses missions incluent l’enseignement, la diffusion culturelle et la valorisation de la discipline auprès des publics. Il produit de nombreuses ressources et élabore des actions en partenariat sur tout le territoire.

Les missions de l’Inrap comprennent quatre grands axes :

  • révéler les enjeux de l’archéologie pour mieux comprendre l’histoire du territoire : les populations qui l’ont peuplé, leurs modes de vie et leur environnement, les échanges commerciaux et les emprunts culturels ;
  • mettre en perspective les études archéologiques territoriale et nationale, voire européenne : assurer le lien entre « archéologie de proximité » et compréhension globale du territoire national et européen ;
  • sensibiliser les publics aux grandes périodes de l’Histoire, aux méthodes, aux métiers et aux disciplines de l’archéologie ;
  • mettre l’accent sur le rôle social et citoyen de l’archéologie.

Ces missions s’incarnent à travers de nombreux projets :
publications, expositions, production audiovisuelle et numérique, émissions de radio, « portes ouvertes » de sites et de centres archéologiques, participation aux manifestations culturelles nationales (Journées européennes du patrimoine, Fête de la science) et à différents salons, colloques et conférences
L’Inrap a par ailleurs initié les Journées nationales de l’archéologie, qu’il organise sous l’égide du ministère de la Culture et de la Communication.
Enfin, il met en œuvre un plan national d’action d’éducation artistique et culturelle.

Des ressources pour tous les publics

Les multiples ressources produites, coproduites ou coéditées par l’Inrap s’adressent à tous types de publics :

  • membres de la communauté scientifique : revue, collection « Recherches archéologiques »
  • publics « avertis » (intéressés par l’archéologie, professionnels d’autres sciences, étudiants, amateurs…) : colloques internationaux et actes afférents, collection « Archéologies de la France »
  • grand public : collection « Fouilles et Découvertes », documents audiovisuels divers, dépliants sur les sciences de l’archéologie et sur les fouilles, livrets de synthèse, frises chronologiques, dossiers et magazines multimédias, iconothèque « Images d’archéologie », émissions de radio, expositions…
  • jeunesse : collections « À petits pas » et « À très petits pas », films d’animation, séries audiovisuelles, expositions, outils ludo-éducatifs, ateliers, manipes …

Un grand nombre de ces ressources est consultable gratuitement dans la médiathèque de l’Inrap et dans www.images-archeologie.com.

Des projets en partenariat partout sur le territoire

Pour sensibiliser les citoyens à l’archéologie, l’Inrap mène des projets en partenariat avec des collectivités territoriales et des établissements culturels, scientifiques et techniques. Ces opérations à rayonnement local, régional et national permettent d’irriguer l’ensemble du territoire.
La palette d’intervention de l’Inrap couvre un large spectre : depuis les établissements scolaires jusqu’aux grands établissements publics en passant par les musées, les centres de culture scientifique, technique et industrielle (CCSTI), les librairies ou encore les halls de mairies.

 l'île des esclaves oubliés à Nantes, octobre 2015

Exposition Tromelin : l'île des esclaves oubliés à Nantes, octobre 2015

© Jean-Louis Bellurget

Les différents champs d’action de l’Inrap :

  • information sur les chantiers (panneaux et dépliants de visite, « portes ouvertes »)
  • valorisation de proximité (expositions panneaux, conférences…)
  • valorisation régionale des résultats (expositions itinérantes, publications scientifiques ou grand public, multimédias, reportages vidéo, outils pédagogiques, points d’actualités dans les musées et bibliothèques, atlas…)
  • valorisation nationale (expositions avec de grands établissements culturels, films documentaires, dossiers et publications thématiques, émissions de radio, colloques, mallettes pédagogiques…)