Conférences
Aucun vote pour le moment
Mis à jour le
10 août 2016
Colloque
La fabrique de l'archéologie en France

Un colloque à l'Auditorium de la galerie Colbert de l'INHA (Institut National d'Histoire de l'Art) à Paris, les jeudi 14 et vendredi 15 février 2008

La fabrique de l'archéologie en France
par Anick Coudart, Arizona State University et CNRS

 
Il y a 30 ans, un groupe de chercheurs s'était donné pour mission de contribuer à la construction de l'archéologie métropolitaine française. Le support et l'outil de cette immodeste ambition fut une revue scientifique, informative et militante - Les Nouvelles de l'archéologie - que d'aucuns ont plus tard qualifiée d'institution. À côté de dossiers scientifiques de pointe, chaque numéro centralisait une somme d'informations quasi inaccessibles en ces temps pré-Internet. La revue fut une tribune de discussions. Pendant vingtcinq ans, ses éditoriaux et son contenu ont rendu compte de l'actualité et de la politique de l'archéologie. Elle fut de tous les débats et de tous les combats, tant dans la construction de l'archéologie préventive, qu'au CNRS, au ministère de la Culture, dans les universités et les collectivités territoriales. Cette publication a-t-elle infléchi la politique émergente de l'archéologie française ? Qu'en est-il aujourd'hui ?
 
Anick Coudart est directeur de recherches au CNRS, Adjunct Professor à l'Arizona State University et est régulièrement invitée dans diverses universités étrangères. Elle dirige par ailleurs de nombreux projets pluridisciplinaires (CNRS, ministères de la Culture, de la Recherche et des Affaires étrangères, National Geographic Society) et est ancien membre du comité national du CNRS et du Conseil national des universités. Spécialiste du Néolithique européen et ethnoarchéologue (Nouvelle-Guinée, Mexique, Amérique du Nord), elle a codirigé pendant plus de vingt ans le programme de la vallée de l'Aisne, fondé sur l'archéologie préventive. Après avoir étudié les rapports « espace domestique - normes culturelles », elle se consacre actuellement aux processus de construction identitaire et à la différence des approches anthropologiques européennes et nord-américaines. Elle a, de 1982 à 2001, dirigé la revue Les Nouvelles de l'archéologie.
 
Quelques publications :
- L'archéologie de la France rurale de la préhistoire aux temps modernes, Paris, Éditions Belin, 1986.
- Architecture et société néolithique. L'uniformité et la variance de la maison danubienne, Paris, Éditions de la Maison des sciences de l'Homme, 1998 (DAF n° 67).
- Habitat et Société, Antibes, Éditions APDCA, 1999.
- Constructing Identity, Cambridge University Press, sous presse. Anick Coudart a par ailleurs publié plus de soixante articles en rapport avec ses différents thèmes de recherche, ainsi qu'une douzaine d'articles synthétiques sur la politique de la recherche, sans compter de nombreux éditoriaux de la revue Les Nouvelles de l'Archéologie.
 
Année :
2008