Un diagnostic est réalisé au sud du bourg de la commune du Cendre, dans le Puy-de-Dôme, à proximité immédiate de l'oppidum de Gondole qui, avec Gergovie et Corent, est un des sites majeurs pour la période gauloise.La surface diagnostiquée est de 6 227 m2, correspondant à 8,7 % de la surface d'aménagement.

Chronique de site
Dernière modification
10 mai 2016

Un premier diagnostic, réalisé en 2002 sur l'emprise du futur contournement sud-est de Clermont-Ferrand, avait permis de mettre au jour une occupation néolithique, un aqueduc gallo-romain et aussi la fameuse fosse gauloise contenant huit chevaux et huit hommes. Situé au pied du rempart de l'oppidum de Gondole, ce secteur, comme il fallait s'y attendre, s'est avéré très riche en vestiges archéologiques. L'occupation néolithique a été confirmée. Le début du premier âge du Fer est aussi représenté par des fosses de combustion en batterie au nord du site. Toutefois, son occupation la plus dense correspond au Ier siècle avant notre ère. Il a été possible de vérifier que les fosses à chevaux repérées en 2002 n'étaient pas isolées.

Douze nouvelles fosses ont été découvertes, ce qui représente un effectif équin d'environ 120 individus. L'association homme cheval n'est avérée que dans un cas ce qui n'exclut pas la présence humaine dans les autres fosses.
Toutes ces inhumations sont situées en marge d'une des terrasses de l'Allier sur une bande d'environ 250 m de long et 100 m de large. D'autres vestiges ont été mis au jour dans ce secteur. Un enclos ceint d'un fossé de 1 m de large, de nombreuses structures fossoyées et un épandage de céramique ont été mis en évidence. La fonction de cette occupation n'est pas connue. Cependant, la présence d'esquilles d'os brûlés et le fait qu'une partie du mobilier a vraisemblablement été exposée au feu, laissent envisager, à titre d'hypothèse, que quelques structures au moins ont pu avoir une destination funéraire ou rituelle et non domestique ou artisanale. Un fossé à profil en Y, de même orientation que le rempart de l'oppidum de Gondole, a été recoupé au sud du site.
Au sud-est du site, c'est une occupation semble-t-il à caractère domestique qui a été découverte. La présence de deux sablières basses et de plusieurs fosses, parmi lesquelles un silo, accrédite cette hypothèse.
Enfin, la partie nord-est est occupée par un ensemble funéraire qui comprend au moins huit sépultures dont certaines sont aménagées avec un empierrement.