Conférences
Aucun vote pour le moment
Mis à jour le
23 juin 2016
Colloque
Archéologie du judaïsme en France et en Europe

Colloque international organisé par le Musée d'art et d'histoire du Judaïsme et l'Inrap
Auditorium du Musée d'art et d'histoire du judaïsme, Paris, les 14 et 15 janvier 2010

Archéologie du judaïsme en France et en Europe
par Mireille Hadas-Lebel, université de Paris IV

C'est à partir du IIe siècle avant notre ère que l'on commence à trouver des témoignages épigraphiques de la présence juive dans des régions considérées aujourd'hui comme faisant partie de l'Europe, notamment en Méditerranée orientale. On dispose de plusieurs témoignages littéraires d'auteurs grecs et latins sur la présence juive à Rome aux Ier et IIe siècles. Par la suite, ce sont les inscriptions - funéraires surtout - qui renseignent sur divers aspects de la vie juive : existence de synagogues, rôle dans la communauté, prosélytisme, croyance en l'au-delà. Les noms sont le plus souvent grecs ou latins dans les catacombes juives de Rome (du IIe au IVe siècle), mais on voit se dessiner progressivement un retour à l'hébreu dans les communautés juives.
 
Mireille Hadas-Lebel est ancienne élève de l'École normale supérieure de Sèvres et agrégée de grammaire. Docteur d'État en histoire ancienne, diplômée en sciences religieuses de l'École pratique des hautes études et de l'École nationale de langues orientales vivantes, elle enseigne jusqu'en 1994, la langue hébraïque à l'Inalco. Elle est actuellement professeur d'histoire des religions à l'université de Paris IV-Sorbonne et dirige l'équipe de recherche en histoire des religions depuis 2005.

Quelques références :
• Rome, la Judée et les Juifs, Picard, 2009.
• Incursiuni în iudaismul antic, exegeze, filozofie, istorie,
avec E. Starobinski-Safran, Editura Hasefer,
Bucarest 2005.
• Jérusalem contre Rome, Cerf, 1990, prix François
Millepierres de l'Académie française, 1991, rééd. 2003.
• Hillel, un sage au temps de Jésus, Albin Michel, 1999
(repris dans la collection « Spiritualités vivantes »
en 2005).
• Philon d'Alexandrie, un penseur en diaspora,
Fayard, 2003.
Durée :
24'51''
Année :
2010