Conférences
Aucun vote pour le moment
Mis à jour le
04 mars 2016
Colloque
Archéologie des migrations

Colloque international organisé par l’Inrap, en partenariat avec le Musée national de l’histoire de l’immigration.
Les 12 et 13 novembre 2015 au Musée national de l’histoire de l’immigration.

Archéologie des migrations
par Peter Bellwood, professeur d'archéologie, School of Archaeology and Anthropology of the Australian National University (ANU) à Camberra

L'humanité migre depuis plus de 2 millions d'années, au sein du continent africain et au-delà ; les humains sont devenus les mammifères les plus dominants et les plus répandus de la planète. La diversité biologique et culturelle de notre espèce est largement due à notre remarquable aptitude à franchir les mers, ainsi qu'à traverser et à s'implanter dans tous les paysages capables d'accueillir la vie. Dans notre communication, nous nous concentrons sur les trois phases de l'expansion hominine/humaine ; la première atteint l'Indonésie à travers l'Asie et l'Afrique, voici environ 1,5 à 2 millions d'années. La deuxième correspond aux migrations du Pléistocène supérieur, issues d'Afrique pour la dernière fois. C'est de cette phase que sont issus les humains modernes (Homo sapiens), qui traversent l'Eurasie et s'installent jusqu'en Australie et en Amérique. La troisième période de migration concerne des agriculteurs parlant des langues dont sont issues la plupart des familles linguistiques actuelles. Elle a lieu pendant l'Holocène, après plusieurs améliorations agricoles et des avancées technologiques majeures (construction navale, véhicules à roues, etc.).
Peter Bellwood est professeur émérite (auparavant professeur d'archéologie) à l'université nationale australienne de Canberra. Il s'intéresse principalement à l'histoire des migrations humaines au cours des deux derniers millions d'années ; aux origines de l'agriculture dans le monde ainsi qu'aux développements culturels, linguistiques et biologiques qui en ont résulté ; aux liens interdisciplinaires entre l'archéologie, la linguistique et la biologie humaine (y compris la génétique). Il a mené des recherches archéologiques en Polynésie et en Asie du Sud-Est, et il prend actuellement part à des projets de fouilles au Vietnam, à Taïwan et aux Philippines. 

Bibliographie
  • BELLWOOD P. (dir.) (2015), The Global Prehistory of Human Migration, Chichester, Wiley-Blackwell.
  • BELLWOOD P. (2013.), First Migrants: Ancient Migration in Global Perspective, Chichester, Boston et Oxford, Wiley-Blackwell.
  • BELLWOOD P. (2012), « How and why did agriculture spread? », in GEPTS P., BETTINGER R., BRUSH S., FAMULA T., MCGUIRE P., QUALSET C., DAMANIA A. (dir.), Biodiversity in Agriculture: Domestication, Evolution, and Sustainability, Cambridge, Cambridge University Press, p. 160-189. 
  • BELLWOOD (P.) (2005), First Farmers, Oxford, Blackwell.
Année :
2015