A La Calmette, La Rouvière et Saint-Géniès-de-Malgoires (Gard) , le diagnostic, en tranchées, a été réalisé en zone rurale sur une superficie de près de 4 ha.

Chronique de site
Dernière modification
10 mai 2016

Le projet routier a généré plusieurs opérations d'archéologie préventive. Celle-ci a porté sur une emprise linéaire de plus d'1 km pour une largeur variant de 40 à 50 m traversant les territoires des communes de La Calmette, La Rouvière et Saint-Géniès-de-Malgoires.

L'intervention a permis la mise au jour de six structures (fosses, fossés et mur en pierres sèches) réparties sur environ 3 000 m2 et inscrites dans un niveau de galets. Elles sont enfouies sous un recouvrement de limons variant de 0,70 m au sud à 1,20 m au nord. Une seule fosse a pu faire l'objet d'une attribution chronoculturelle au Fontbouisse.