A Avrillé, Maine-et-Loire, le diagnostic a été réalisé dans la tranchée antichar construite à partir de mars 1944 afin de défendre l'accès d'Angers par Avrillé et de protéger le terrain d'aviation et le quartier général de l'amiral Dönitz situé à Saint-Barthélémy-d'Anjou.

Chronique de site
Dernière modification
19 février 2016

L'opération a consisté à fouiller l'intégralité de la tranchée antichar. Le but principal de Cofiroute était de retrouver les corps de deux soldats allemands inhumés dans cette tranchée après les combats. À cette occasion, un important lot de matériel de guerre a été exhumé (mines, obus, grenades, etc.). Les deux corps ont été retrouvés.