Mobilités et échanges dans les Pyrénées occidentales et leurs piémonts : approche diachronique

Programmes de recherche / Programmes non classés
Axe de recherche :
Dynamiques d’implantation et évolution des occupations
Responsable :
RÉCHIN François (Université de Pau et des Pays de l'Adour)
2013-2016
Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes
Mis à jour le
26 septembre 2016

Mobilités et échanges à l’intérieur des Pyrénées occidentales et leurs piémonts du Néolithique à l’époque contemporaine

Questions scientifiques abordées et problématique

Le projet, financé par l’Université de Pau et des Pays de l'Adour et la Communauté d'Agglomération Pau-Pyrénées, porte sur les formes de mobilités et d’échanges ayant existé à l’intérieur des Pyrénées occidentales et leurs piémonts. L’objectif est d’offrir une vision transversale et sur la longue durée, du Néolithique à l’époque contemporaine, de ces phénomènes.

Trois questions marquantes dans la construction des territoires et des identités pyrénéennes ont été retenues :

  1. la circulation saisonnière des hommes et des bêtes et les formes d’occupation de l’espace qui leur sont associées ;
  2. les échanges de biens transpyrénéens ou parallèles à la chaîne ;
  3. les conceptions partagées des espaces funéraires et des sanctuaires.

Dans ce cadre, la spatialisation des phénomènes est envisagée à la fois comme l’argument central du projet et son dénominateur commun.

Nature et objectif général du projet

Il s’agit de conduire une analyse reliant les disciplines connexes - archéologie, histoire, anthropologie, paléoenvironnement - et de concevoir, dès le départ, un rendu à la fois académique (publications, colloques ) et grand public (brochures et surtout exposition itinérante).

Cette pluralité d’approche induit le croisement de méthodes variées : travaux de terrain (prospections, sondages), études de mobiliers, analyses pétrographiques et métalliques, anthropologie physique et culturelle, études d’archives, synthèses bibliographiques. Une part importante du temps sera aussi consacrée à des réunions de synthèse permettant de rassembler et de croiser une documentation dispersée. La mise en place d’un système d’information géographique constituera un outil performant d’aide à la synthèse des données.

Ce travail ne peut être entendu que dans une perspective transfrontalière. Aussi, plusieurs collaborations ont été choisies parmi celles qui sont entretenues dans le nord de l’Espagne (UNED, Musée de Zaragoza, Musée de Pampelune), de façon à bénéficier des compétences de jeunes collègues déjà reconnus, tout en renforçant ses liaisons scientifiques et en mettant en perspective les travaux réalisés du côté français, notamment ceux qui sont issus de l’archéologie préventive (campements pastoraux de piémont). Un volet important d’échanges académiques transfrontaliers est intégré dès le départ dans le projet et ces recherches seront mises en oeuvre en grande partie par des étudiants de master et de thèse pour qui cette initiative sera une expérience de travail collectif irremplaçable.

Les thèmes abordés sont les supports potentiels de nombreux développements ultérieurs qui pourront prendre la forme de programmes ANR ou européens.

Durée du projet et actions principales

La recherche entamée à l’automne 2013 était programmée sur trois années.

Les deux premières ont servis à :
. Rassembler des données pour la plupart déjà existantes et les traiter dans le cadre d’un SIG pour dégager une vision spatiale des phénomènes d’échanges et de mobilités transpyrénéennes et parallèles aux Pyrénées occidentales.
. Organiser des réunions de travail et des séminaires d’étape destinés à relier des données collectées parfois très dissemblables entre elles (analyses d’anthropologie physique et culturelle, céramiques, monnaies, sites, archives de différentes époques, etc.) de façon à décloisonner les approches et à créer des habitudes de travail entre spécialistes de différentes époques et disciplines français et espagnols.
. Organiser un colloque consacré aux campements pastoraux de piémont (juin 2015).

La troisième année est consacrée à la tenue du colloque et à la rédaction d’une publication générale du projet prévue pour 2016.

Contact :

RÉCHIN François
Université de Pau et des Pays de l'Adour
​Faculté des Lettres - Domaine Universitaire - B.P. 1160 - 64013 Pau CEDEX
francois.rechin [at] univ-pau.fr
Tél. 05 59 40 72 81