Neandertal chasse au pays du silex à Fontenay-sur-Vègre, Sarthe

Chronique de site
Dernière modification
19 février 2016

Le site de Château-Gaillard - la Mercerie, daté du Paléolithique moyen, est localisé dans la vallée de la Vègre, à une trentaine de kilomètres à l'ouest du Mans. Directement implanté sur un gisement de silex, il occupe un rebord de plateau offrant de dominer les abords de la rivière. Des atouts qui n'ont pas échappé aux hommes de Neandertal. 

Le Moustérien

Sur une surface de 15 000 m², l'équipe de fouille a mis au jour une occupation d'époque moustérienne propre à l'Homme de Neandertal. Les vestiges et le mobilier archéologique exhumés permettent une meilleure compréhension du mode de vie des populations de chasseurs-cueilleurs qui sillonnaient la région entre - 100 000 et - 40 000 ans.

Une abondante industrie lithique

Près de 18 000 outils en silex taillés ont été exhumés sur le site de Château-Gaillard - la Mercerie. C'est la première fois qu'une fouille préventive met au jour autant d'outils remontant au Moustérien dans l'Ouest de la France. Les archéologues ont retrouvé beaucoup de bifaces cordiformes (des outils taillés sur les deux faces en forme de coeur), emblématiques de la fin du Paléolithique moyen. En outre, la présence de nucléus, d'éclats, de pointes et de racloirs réalisés sur des supports dits Levallois suggère que les Néandertaliens ont à la fois taillé des outils et découpé des carcasses animales sur le site.

Des structures énigmatiques

Trois structures de formes arrondies ont éveillé la curiosité des archéologues. Situées en périphérie des zones où le silex est travaillé, elles se présentent sous la forme de petites cuvettes de 30 à 50 cm de diamètre, creusées sur 5 à 15 cm de profondeur et dont les parois et le fond sont tapissés de fragments et de débris de silex. Il pourrait s'agir de structures de chauffe liées à un type particulier de cuisson des aliments. Des prélèvements ont été effectués à des fins expérimentales et permettront peut-être de comprendre cette découverte singulière.

Un atelier de taille ? Une halte de chasse ?

Toute la question est désormais de savoir à quoi correspond le site de Château-Gaillard - la Mercerie : est-ce un atelier de taille de silex ? Une halte de chasse avec des secteurs dédiés à la boucherie et à la taille ? Un campement permanent ? Les premiers résultats des datations par thermoluminescence, qui devront être affinés, permettent déjà de placer l'occupation du site entre -60 000 et -50 000 ans.