Conférences
Aucun vote pour le moment
Mis à jour le
10 août 2016
Colloque
Comment les Gaules devinrent romaines

Un colloque international à l'Auditorium du Louvre
les 14 et 15 septembre 2007

par Caty Schucany, archéologue, Berne

Par leur soumission (deditio) après la bataille de Bibracte en 58 av. J.-C., les Helvètes dépendaient de César et, après sa mort, de son héritier Octavien/Auguste. Dès ce moment-là, leur cité et leur territoire, englobant l'ensemble du plateau suisse, étaient en principe sous le contrôle de Rome. Pourtant, ce contrôle ne se manifesta que peu à peu. On note la fondation de la colonia Iulia Equestris à Nyon au bord du lac Léman (45 av. J.-C.) et de quelques nouveaux oppida à des endroits stratégiques, sans doute avec l'accord ou le soutien de Rome, puis l'installation de quelques fortifications militaires, liées à la conquête des Alpes rétiques (15 av. J.-C.). L'établissement d'une base centrale de l'administration romaine à Vindonissa y préparait l'installation du camp légionnaire (vers 15 ap. J.-C.). L'organisation administrative de la cité des Helvètes s'accomplit avec la fondation du chef-lieu à Aventicum (Avenches) et l'installation de plusieurs vici ou agglomérations secondaires à des endroits stratégiques, entre la fin de l'époque augus-téenne et l'époque tibérienne.
Caty Schucany est archéologue et dirige depuis 2005 le projet de fouille de sauvetage programmée « Vindonissa Vision Mitte ». Titulaire d'une thèse sur le processus de romanisation de la Gaule, elle a été membre de l'Institut suisse de Rome et a enseigné dans les universités de Zurich, de Bâle et de Neuchâtel. Elle a été pendant dix ans l'assistante scientifique pour l'archéologie gallo-romaine du service archéologique du canton de Soleure et responsable de l'étude des résultats des fouilles de la villa romaine de Biberist-Spitalhof. Elle a également dirigé la participation bâloise au programme trinational de Biesheim (Alsace) sous la direction de Michel Reddé.

Quelques publications :
- Die römische Villa von Biberist-Spitalhof/SO (Grabungen 1982, 1983, 1986-1989). Untersuchungen im Wirtschaftsteil und Überlegungen zum Umland. Ausgrabungen und Forschungen 4. Remshalden, 2006?;
- Le jardin funéraire de la villa romaine de Biberist. L'Archéologue/Archéologie nouvelle, 25, 1996, p. 35-38?;
- Les forges de la villa rustica de Biberist-Spitalhof (Suisse). In : La sidérurgie ancienne de l'est de la France dans son contexte européen. M. Mangin (éd.) Annales littéraires de l'université de Besançon, 536, série archéologique 40, Besançon 1993, p. 143-157?;
- Réflexions sur les vaiselliers de la villa de Biberist-Spitalhof (SO/Suisse)?: fin du Ier-IIIe siècle. Société fran-çaise d'étude de la céramique antique en Gaule. Actes du congrès de Libourne 2000. Marseille, SFECAG, 2000, p. 367-385.
 
Année :
2009