A Besançon, Doubs, l'agrandissement du Palais de Justice vers le sud, prévoyant la construction de nouveaux bâtiments et la réalisation d'un parking souterrain sur 2 000 m2, impliquait la réalisation d'une fouille archéologique de surface équivalente, sur une profondeur de 6 mètres.

Chronique de site
Dernière modification
10 mai 2016

La stratégie d'intervention était basée sur le principe de coactivité entre archéologues et entreprises de gros oeuvre, afin de permettre une libération progressive du terrain par secteurs.