Conférences
Aucun vote pour le moment
Mis à jour le
10 août 2016
Colloque
La fabrique de l'archéologie en France

Un colloque à l'Auditorium de la galerie Colbert de l'INHA (Institut National d'Histoire de l'Art) à Paris, les jeudi 14 et vendredi 15 février 2008

La fabrique de l'archéologie en France par Jean-Paul Demoule, Inrap

 
L'un des objectifs de ce colloque est, au seuil du départ de la vie active d'une génération entière d'archéologues, de constituer des archives et d'entreprendre une réflexion d'ensemble sur l'évolution radicale qu'a connu l'archéologie française dans les trois dernières décennies. Cette évolution s'ancre elle-même dans une longue histoire qui différencie, on le sait, la France de ses voisins. Les aspects politiques et institutionnels associés à la construction d'une archéologie préventive digne de ce nom ne sont pas encore totalement stabilisés ; la possible restructuration du CNRS, l'extension de la décentralisation pourraient, de nouveau, modifier substantiellement le paysage de l'archéologie. Mais, au-delà des questions institutionnelles et juridiques, il convient aussi de s'interroger sur les pratiques scientifiques. Nos connaissances ont en effet été bouleversées par le volume des données accumulées et par les nouvelles approches territoriales. Celles-ci ne sont pas toujours entrées dans les moeurs et la programmation scientifique de l'archéologie préventive en pâtit. De même, l'accumulation d'informations peut déboucher sur des approches purement analytiques et descriptives, alors que les enjeux à venir de l'archéologie sont plutôt ceux de la réflexion méthodologique et des constructions théoriques à partir du corpus des données recueillies.
 
Jean-Paul Demoule est depuis 2002 président de l'Institut national de recherches archéologiques préventives. Titulaire d'un doctorat de Préhistoire de l'université de Sarrebrück (Allemagne) et d'une thèse d'État de l'université de Paris I, il a enseigné la protohistoire européenne à l'université de Paris I. Il fut l'un des organisateurs du programme de sauvetage archéologique de la vallée de l'Aisne, commencé dans les années 1970, qui fut l'une des premières opérations d'archéologie préventive systématique en France. Il a également conduit des fouilles en Grèce et en Bulgarie. Ses travaux portent sur l'apparition du Néolithique en Europe, ainsi que sur l'âge du Fer. Il s'est de plus intéressé aux relations entre archéologie, idéologie et société, et notamment dans ce cadre au « problème indo-européen ». Enfin, il s'est investi dans les questions de politique scientifique, dirigea un laboratoire du CNRS et fut l'un des artisans de la loi de 2001 sur l'archéologie préventive.

Quelques publications :
- La révolution néolithique en France, Paris, La Découverte- Inrap, 2007 (collection « Archéologies de la France »).
- Naissance de la Figure. L'Art du Paléolithique à l'âge du Fer, Paris, Hazan, 2007.
- L'archéologie, entre science et passion, Paris, Gallimard, 2005 (collection « Découvertes »).
- Guide des méthodes de l'archéologie (avec F. Giligny, A. Lehoërff, A. Schnapp), Paris, La Découverte, 2005 (collection « Repères »).
- La France archéologique. Vingt ans d'aménagements et de découvertes, Paris, Hazan-Inrap, Paris, 2004.
- Chronologie et société dans les nécropoles celtiques de la culture Aisne-Marne, du VIe au IIIe siècle avant notre ère, supplément n° 15 à la Revue archéologique de Picardie, Amiens, 1999.
- Les Gaulois, Paris, Hachette, 1995.
- La nécropole gauloise de Bucy-le-Long, La Héronnière (Aisne) (avec S. Desenne, C. Pommepuy), Amiens, supplément à la Revue archéologique de Picardie, à paraître.
Année :
2008