A Reims, Marne, la fouille se trouve dans un secteur réputé dès la fin du XIXe siècle pour recouvrir une nécropole antique ; elle porte sur une zone de 200 m2 au sein d'un ensemble funéraire vraisemblablement beaucoup plus vaste qui se situe à environ 300 m de l'enceinte du Haut-Empire.

Chronique de site
Dernière modification
10 mai 2016

L'opération a occasionné la découverte de six sépultures, trois fosses indéterminées et un fossé. On a pu noter que le secteur a été perturbé par l'installation du réseau d'assainissement et que plusieurs remblaiements ont été consécutifs aux explorations des XIXe et XXe siècles. 


Si quelques éléments de squelettes ont été retrouvés en connexion, ils ne constituent que de minces indices pour aborder les questions propres aux pratiques funéraires. Quelques observations d'anthropologie biologique ont pu être traitées, mais l'aspect réduit du groupe examiné limite leur intérêt.
Les informations les plus importantes viennent du mobilier. Les tessons présents permettent de dater plusieurs sépultures du IIIe siècle. Seule l'une d'elles offre une datation antérieure à la seconde moitié du IIe siècle. Ces datations coïncident avec celles des différentes découvertes des siècles derniers. L'utilisation de la nécropole était jusqu'à présent située au IIe siècle. Les éléments du IIIe siècle indiquent la possibilité d'une continuité de l'occupation, voire d'une extension de l'espace funéraire.