A Miossens-Lanusse, Pyrénées-Atlantiques, le site de Pouquet a été mis au jour au centre du plateau de Thèze.

Chronique de site
Dernière modification
10 mai 2016

Ce dernier consiste en un vaste replat axé nord-ouest/sud-est, bien délimité à l'est et à l'ouest par les vallées du Gabas et du Luy-de-France. L'indice de site se situe sur la bordure est du futur échangeur de l'A65, sur la rive ouest d'un ruisseau affluent du Gabas, grossièrement orienté nord/sud. 

La découverte se compose de trois structures : deux structures à galets et un fossé. L'une des deux structures à galets a livré deux tessons d'amphore, datable du Ier siècle de notre ère. La seconde structure à galets n'a livré aucun mobilier archéologique, mais semble beaucoup mieux organisée, avec des galets relativement volumineux (module moyen de 20 cm) bien jointifs. Les interstices ont en outre été bloqués par de petits galets verticaux. Le fossé n'a livré aucun artefact. En revanche, son niveau d'apparition appartient au même horizon que la première structure à galets.

Les observations tirées du sondage diagnostic ne permettent pas de fixer la chronologie absolue des trois structures rencontrées, deux d'entre elles ne livrant aucun vestige. Pour ce faire, un décapage extensif offrirait sans aucun doute des éléments de réponse en proposant a minima une chronologie relative. En outre, il permettrait sans doute de comprendre la fonction et la nature réelles de ces structures. En effet, les premières observations supposent une structuration sans doute complexe, qui, grâce à la fouille, pourrait apporter quelques indices sur les techniques de construction. Enfin, la découverte en contexte humide, alors que l'installation sur le plateau, à quelques dizaines de mètres de là, restait plus opportune, confère au site de Pouquet un caractère particulier.

Fouille réalisée par la société Eveha.