L’Inrap, un acteur majeur de la diffusion culturelle et de la recherche.

Mis à jour le
01 décembre 2016

Faire acte de mécénat dans le domaine de l’archéologie préventive, c’est exprimer un engagement citoyen en faveur de la préservation et de la mise en valeur du patrimoine ainsi que de la recherche.
L’archéologie préventive place l’homme au cœur de ses investigations, et s’appuie sur la responsabilité des aménageurs vis-à-vis des générations futures : participer à l’aménagement du territoire tout en respectant les traces du passé, tel est le fondement de l'archéologie préventive. Ce sont ces valeurs qui font de l’Inrap un partenaire de la responsabilité sociale des entreprises (RSE).

Vue aérienne d'un grand fossé ceinturant un tumulus princier Une  daté du début du Ve siècle avant notre ère, à Lavau (Aube), 2015.  Au centre de ce tumulus de 40 m de diamètre, le défunt et son char reposent au cœur d’une vaste chambre funéraire de 14 m²
Vue aérienne d'un grand fossé ceinturant un tumulus princier Une  daté du début du Ve siècle avant notre ère, à Lavau (Aube), 2015.
Au centre de ce tumulus de 40 m de diamètre, le défunt et son char reposent au cœur d’une vaste chambre funéraire de 14 m², une des plus vastes recensée par les archéologues pour cette période de la fin du premier âge du Fer (le Hallstatt).
© Denis Gliksman, Inrap

L’Inrap, un établissement public éligible au mécénat

Opérateur de l’État pour l’archéologie préventive, l’Inrap est éligible au mécénat. En tant qu’établissement public placé sous la double tutelle du ministère de la Culture et de la Communication et du ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, l’institut exerce les missions de service public qui lui ont été confiées. Il est présent sur l’ensemble du territoire français, et bénéficie à ce titre de relais de communication. Ses huit interrégions assurent aux projets de mécénat un ancrage local fort, et un rayonnement sur l’ensemble du territoire.

Pour développer certains de ses projets de diffusion culturelle et de recherche scientifique, l’Inrap a besoin de votre soutien.

Une approche responsable de l’aménagement du territoire

L’archéologie préventive, en créant les conditions d’un choix scientifique responsable, est au cœur des enjeux du développement durable : à travers la sauvegarde par l’étude des « archives du sol », elle contribue à la préservation des ressources de la planète pour les générations futures. Et illustre ainsi une démarche de croissance et de progrès des sociétés respectueuse des richesses naturelles et patrimoniales abritées dans le sous-sol.

L’archéologie éclaire sur les liens des populations anciennes avec leur milieu naturel, mais aussi sur les évolutions du climat, de l’environnement, des paysages et des modes de vie. Elle offre des perspectives sur l’organisation des espaces naturels et alimente, par sa connaissance des territoires, la conception des projets d’aménagement.

L’archéologie préventive, une discipline citoyenne

L’archéologie préventive touche des publics extrêmement variés : publics éloignés de la culture, chercheurs, scolaires, seniors, habitants soucieux de connaître leur territoire… Ses interventions, menées en zone rurale comme en milieu urbain, mettent les riverains au contact de l’Histoire et de la science. L’Inrap contribue ainsi à démocratiser l’accès à la culture et s’inscrit, à travers ses productions culturelles et ses projets scientifiques, comme un acteur scientifique et culturel majeur.