Conférences
Aucun vote pour le moment
Mis à jour le
10 mars 2016
Colloque
Archéologie de l'esclavage colonial

Colloque international organisé par l'Inrap, le Comité pour l’histoire et la mémoire de l’esclavage, le ministère de la Culture et de la Communication et le musée du quai Branly dans le cadre de la journée nationale des mémoires de la traite, de l’esclavage et de leur abolition
Du 9 au 12 mai 2012, Théâtre Claude Lévi-Strauss, musée du quai Branly 75007 Paris

Archéologie de l'esclavage colonial
par Alissandra Cummins, The Barbados Museum and Historical Society 

Selon Michel-Rolph Trouillot, l'esclavage est comme un fantôme du passé dont la présence vivante nous hante encore. Le problème de sa représentation historique est donc de savoir comment représenter ce fantôme, qui est là sans être là. Les fragments à partir desquels se tissent les récits historiques indiquent les lacunes qu'il reste à élucider. L'interrogation de ces lacunes, ou de ces silences, est cruciale selon Trouillot pour qui veut mettre en lumière la façon dont l'hégémonie globale dont jouit l'Occident actuellement, traite les événements spécifiques de l'histoire, les sélectionnant pour confirmer la notion de la domination occidentale. Posant un regard archéologique sur ces absences, Alissandra Cummins examine comment l'étude des plantations, au centre de l'archéologie de l'esclavage colonial dans les années 1960 et 1970, a cédé la place à celle des vies et des expériences des esclaves dans des espaces liminaux, des navires aux zones côtières, de la vente au travail, et de la résistance jusqu'à la mort même. Ainsi, les tendances récentes de la recherche archéologique permettent de dévoiler les histoires cachées des esclaves du monde Atlantique, et de révéler et d'interpréter leurs vies, leurs identités et leur mémoire.
 
Alissandra Cummins dirige le Barbados Museum and Historical Society. Elle est maître de conférences à l'université des Antilles à la Barbade (Cave Hill), où elle enseigne l'étude des musées et du patrimoine. Elle a été présidente de l'association internationale des archéologues de la Caraïbe (AIAC), du comité du PRCB, de l'Icom et du comité de la Mémoire du monde. Elle a également été vice-présidente du comité du Patrimoine mondial. Elle dirige actuellement le conseil exécutif de l'Unesco.

Bibliograhie selective
  • A. Cummins, K. Farmer, Plantation to Nation: Caribbean Museums and National Identity, Barbados (à paraître).
  • A. Cummins, "The Role of the Museum in Developing Heritage Policy", Art and Cultural Heritage: Law, Policy and Practice, Cambridge University Press, 2006.
  • A. Cummins, "Caribbean Museums and National Identity", History Workshop Journal, 2004.
  • A. Cummins, "Making Histories of African Caribbeans", Making Histories in Museums, 1996.
  • A. Cummins, P. King, Proceedings of the 14th International Congress for Caribbean Archaeology, Barbados, 1993.


English version

Durée :
34'10''
Année :
2012