Conférences
Aucun vote pour le moment
Mis à jour le
04 mars 2016
Colloque
Archéologie des migrations

Colloque international organisé par l’Inrap, en partenariat avec le Musée national de l’histoire de l’immigration.
Les 12 et 13 novembre 2015 au Musée national de l’histoire de l’immigration.

Archéologie des migrations
par Marc Terrisse, muséologue et consultant en ingénierie culturelle pour la mise en valeur du patrimoine archéologique au Maroc, chercheur au CNRS

La présence arabo-berbère en Languedoc et en Provence à l'époque médiévale est attestée par des sources écrites. Néanmoins, ces dernières demeurent lacunaires, contradictoires et somme toute assez peu étudiées, en particulier du côté des conquérants musulmans. Or, les découvertes archéologiques apportent un éclairage supplémentaire sur cette période depuis l'arrivée des troupes arabo-berbères au VIIIe siècle en Septimanie jusqu'à la probable présence d'individus voire de communautés organisées dans les grandes villes impliquées dans le commerce international du XIIe au XIVe siècle. Des monnaies, des sépultures, des céramiques, des épaves, un atelier de potiers à Marseille et d'autres trouvailles forment tout un réseau d'indices, qui, mis bout à bout, sont en capacité de générer des scenari quant à ces micro-événements historiques. L'arrivée de juifs arabophones originaires d'Andalousie chassés au XIIe siècle par la dynastie almohade dans ces régions méridionales participe de son côté au transfert des technologies et des savoirs du monde musulman vers l'Europe. Celle-ci reste à mettre en perspective avec les autres éléments cités de façon à appréhender le phénomène dans toute sa globalité.
 
Marc Terrisse est docteur en Histoire de l'Université du Maine, consultant et chercheur associé au Laboratoire CERHIO. Auteur du livre "le musée dans tous ses états", il s'intéresse aux questions liées à la valorisation et à l'interprétation de l'histoire et du patrimoine des migrants et des minorités aux époques médiévales et modernes, en particulier à travers les actions de l'association "Le Regard de l'Autre" qu'il a créée en 2012. Il a en particulier réalisé des missions pour l'Institut du Monde Arabe concernant le projet Qantara ansi qu'une exposition itinérante baptisée "Nos Ancêtres les Sarrasins". Il milite enfin pour une inclusion de l'histoire connectée dans les contenus muséographiques et pédagogiques proposés par les institutions muséales et scolaires.

Bibliographie  
  • Jean Duplessy, "La circulation des monnaies arabes en Europe occidentale du VIIIe au XIIIe siècle", in Revue numismatique, Paris, 1956.  
  • Marc Bouiron, Philippe Mellinand, Quand les archéologues redécouvrent Marseille, Paris, Gallimard, 2013, pp. 122-124.  
  • Jacques Jomier, "Note sur les stèles funéraires arabes de Montpellier", in Cahier de Fanjeaux, n° 18, Privat, Toulouse, 2000, pp. 62-63.  
  • Paul Fenton, "Le rôle des traducteurs juifs dans la transmission du savoir arabe", in Histoire de l'Islam et des musulmans en France, Paris, Albin Michel, 2006, pp. 240-241.  
  • Marc Terrisse, "La présence arabo-musulmane en Languedoc et en Provence à l'époque médiévale", in Revue Hommes & Migrations n°1306, 2014, Paris, pp. 126-128  
  • Marc Terrisse, "Le rôle des musées dans la construction et l'interprétation du patrimoine musulman médiéval", in Lettre de l'OCIM n°151, Dijon, 2014, pp. 24-28

Transition

Année :
2015