Conférences
Aucun vote pour le moment
Mis à jour le
29 juin 2016
Colloque
Des climats et des hommes

Colloque international organisé par Météo-France, la Cité des sciences et de l'industrie, l'Inrap
Auditorium de la Cité des sciences et de l'industrie, les 19, 20, 21 novembre 2009

Des climats et des hommes - Glaciologie, climatologie, archéologie, histoire par Anny Cazenave, CNRS

Après 3 000 ans de relative stabilité, le niveau moyen de la mer a recommencé à monter au cours du XXe siècle en réponse au réchauffement du climat. Ces deux dernières décennies, la hausse a presque doublé par rapport aux décennies précédentes. Au cours de la seconde moitié du XXe siècle l'océan s'est beaucoup réchauffé. Il stocke actuelle ment près de 80 % de la chaleur accumulée dans le système climatique au cours des 50 dernières années par les activités humaines. La dilatation thermique des océans, causée par l'augmentation de la température de la mer, explique une partie de la hausse observée du niveau de la mer. Depuis quelques années, on assiste à un déclin important des glaces continentales. Les glaciers de montagnes fondent et les glaciers périphériques du Groenland et de l'Antarctique de l'Ouest s'écoulent dans l'océan à une vitesse accélérée. C'est l'autre grande cause de l'élévation actuelle du niveau de la mer. On s'attend à une hausse accrue du niveau de la mer au cours du XXIe siècle, à cause de la dilatation thermique de l'océan qui se poursuit et de la fonte des glaces continentales. Si la calotte polaire du Groenland venait à disparaître, le niveau de la mer s'élèverait de 7 m ! Un tel événement prendrait cependant plusieurs siècles, voire plusieurs millénaires. On ne connaît pas précisé ment ce que sera la contribution des calottes polaires au niveau de la mer des prochaines décennies. Mais les estimations les plus récentes des effets du réchauffement climatique sur le niveau de la mer suggèrent qu'une hausse moyenne de l'ordre de 1 m n'est pas à exclure à l'horizon 2100 ; avec cependant de fortes variations d'une région à une autre.
Anny Cazenave est chercheur au laboratoire d'Études en géophysique et océanographie spatiales du CNRS à Toulouse. Ses recherches portent sur l'étude de la planète (terre solide et enveloppes fluides de surface) par les techniques spatiales. Elle s'intéresse actuellement à l'évolution du niveau des océans en liaison avec le changement climatique. Elle a contribué aux travaux du Working Group du GIEC (2004-2007). Elle est membre de l'Académie des sciences et membre étranger des académies des sciences américaine et indienne.

Quelques références :
• A. Cazenave, W. Llovel, Contemporary Sea level Rise, Annual Rev. Marine Sciences, 2009.
• A. Cazenave, K. Dominh, S. Guinehut, E. Berthier, W. Llovel, G. Ramillien, M. Ablain, G. Larnicol, Sea level budget over 2003-2008: a reevaluation from GRACE space gravimetry, satellite altimetry and Argo, Global and Planetary Change, 65, 2009.
• A. Cazenave, A. Lombard, W. Llovel., Present-day sea level rise : a synthesis, C.R. Geosciences, 2008.
• S. Rahmstorf, A. Cazenave, J.A. Church, J. Hansen, R. Keeling, D. Parker, R. Somerville, Recent climate observations compared to projections, Science, vol 316, 2007.
Durée :
31'31''
Année :
2009