A Reims, Marne, une fouille préventive d'une étendue de 400 m2.

Chronique de site
Dernière modification
10 mai 2016

Cette fouille sur le bord extérieur du fossé de l'enceinte du Ier siècle avant notre ère a permis de recueillir un grand nombre d'informations nouvelles sur le tracé, le profil du creusement et la chronologie de ce fossé. 

 


Le remplissage du fossé

La coupe transversale a montré un creusement en pente douce et un empierrement s'étendant jusqu'au fond, relativement plat ici. La profondeur maximale du fossé ne dépasse pas 2 mètres par rapport à la craie géologique.
Deux phases de remplissage se distinguaient nettement. La première, observée sur environ 2 mètres d'épaisseur, est faite de l'accumulation de sédiment (envasement) dans le fossé ; elle contenait un mobilier céramique du premier quart du Ier siècle de notre ère. La seconde correspond à un comblement volontaire (rebouchage), précédant la construction des habitations gallo-romaines. Celles-ci n'étaient représentées que par quelques structures mal conservées, dont l'orientation ne reprend pas celle qui caractérise l'urbanisation développée au cours du Ier siècle : à plusieurs endroits, les constructions ne s'inscrivent pas nécessairement dans le quadrillage général de la ville, mais tiennent plutôt compte de la proximité du fossé.