Conférences
Aucun vote pour le moment
Mis à jour le
04 mars 2016
Colloque
Archéologie de la violence

Colloque international organisé par l’Institut national de recherches archéologiques préventives, et le Musée du Louvre-Lens.
Les 2,3  et 4 octobre 2014 à La Scène du Louvre-Lens

Archéologie de la violence - violence de guerre, violence de masse
Par Gabriel Moshenska, university college de Londres.

Cet article explore le développement de la théorie de l'archéologie des conflits, depuis sa focalisation actuelle sur l'archéologie sociale et anthropologique jusqu'à son intérêt croissant pour les approches évolutionnistes de la culture matérielle, ainsi qu'à son dialogue critique avec les champs des études mémorielles et de l'archéologie publique. J'ai la conviction que les évolutions ultérieures devront mieux s'approprier les théories de la guerre et des conflits et intégrer d'autres perspectives, notamment psychologique, technologique, et géographique.
Gabriel Moshenska est chargé d'enseignement en archéologie publique à l'institut d'archéologie de l'University College de Londes. Ses recherches portent sur l'archéologie des conflits modernes, la culture matérielle des enfants pris dans les conflits, ainsi que l'histoire et la philosophie de l'archéologie.
  
Bibliographie 
  • Moshenska, G. 2013. "Conflict",  in P. Graves-Brown, R. Harrison and A. Piccini (eds.) The Oxford Handbook of the Archaeology of the Contemporary World. Oxford: Oxford University Press, 351-63.  
  • Moshenska, G. and A. Myers. 2011. "An introduction to archaeologies of internment", in A. Myers and G. Moshenska (eds.) Archaeologies of Internment. New York: Springer/One World Archaeology: 1-19.  
  • Moshenska, G. 2010. "Working with memory in the archaeology of modern conflicts", Cambridge Archaeological Journal 20(1): 33-48.  
  • Moshenska, G. 2008. "Ethics and ethical critique in the archaeology of modern conflict", Norwegian Archaeological Review 41(2): 159-75.
Année :
2014