Conférences
Aucun vote pour le moment
Mis à jour le
04 mars 2016
Colloque
Archéologie de la violence

Colloque international organisé par l’Institut national de recherches archéologiques préventives, et le Musée du Louvre-Lens.
Les 2,3  et 4 octobre 2014 à La Scène du Louvre-Lens

Archéologie de la violence - violence de guerre, violence de masse
par Maria Teschler-Nicola, Museum d'histoire naturelle de Vienne

Le site Néolithique ancien (poterie linéaire) de Asparn / Schletz , en Basse-Autriche , comprend des tranchées et des fortifications. A la base d'une tranchée ovale,  les restes de 67 individus ont été trouvés. Ils étaient incomplets et caractérisés par des lésions péri- traumatiques multiples et mortelles. Le démembrement inhabituel et la désarticulation des squelettes, et les défauts spécifiques à certaines parties des squelettes peuvent être imputables à des  animaux qui  les auraient rongés.
Ces caractéristiques sont interprétées comme la conséquence de cadavres qui seraientt restés sans sépulture pendant une période de temps prolongée. Nous pensons que les habitants du site Asparn / Schletz ont été victimes d'une attaque agressive, qui fut responsable de la disparition définitive du site. Les preuves de l'augmentation du niveau de violence interpersonnelle à la fin de la période de Poterie linéaire viennent également d'un autre site contemporain en Allemagne (Talheim). La présente contribution sera destinée principalement  à discuter de la configuration des traumatismes et d'un niveau accru d'agression inter-humaine en 5 000 av J.C.,  probablement influencé par une crise économique.
Maria Teschler-Nicola: Étude de l'anthropologie physique, de l'ethnologie européenne, et de la médecine ;  assistant de recherche à l'Institut de biologie humaine (Université de Vienne) depuis 1982. Directeur du Département d'anthropologie au Musée d'Histoire Naturelle de Vienne.
Principaux domaines de recherche et d'intérêt : paléopathologie (traumatologie, maladies infectieuses), paléoanthropologie (Edition de « Early Modern Humans at the Moravian Gate. The Mladec Caves and their Remains ». Springer ;  Wien - New York, 2006), archéométrie (analyse rapports isotopiques), histoire des études d'anthropologie.

Bibliographie:
  • Teschler-Nicola M. (2012) The Early Neolithic site Asparn/Schletz (Lower Austria): anthropological evidence of interpersonal violence. In Schulting R. and Fibiger L. (Eds.) Sticks, Stones and Broken Bones. Oxford Univ. Press, pp. 101-120.
  • Wahl, J. & König H. G. (1987): Anthropologisch-traumatische Untersuchung der menschlichen Skelettreste aus dem bandkeramischen Massengrab bei Thalheim, Kreis Heilbronn. Fundber. Baden-Württemberg 12: 65-186.
  • Wild, E. M., Stadler, P., Häußer, A., Kutschera, W., Steier, P., Teschler-Nicola, M., Wahl, J. & Windl. H. (2004): "Neolithic massacres: local skirmish or general warfare in Europe?",Radiocarbon 46: 377-385.
  • Windl, H.J. (2001): "Erdwerke der Linearbandkeramik in Asparn an der Zaya/Schletz, Niederösterreich". Preistoria Alpina 37: 137-144.
Année :
2014