Conférences
Aucun vote pour le moment
Mis à jour le
04 mars 2016
Colloque
Archéologie des migrations

Colloque international organisé par l’Inrap, en partenariat avec le Musée national de l’histoire de l’immigration.
Les 12 et 13 novembre 2015 au Musée national de l’histoire de l’immigration.

Archéologie des migrations
par Krish Seetah, université de Stanford

En 1834, peu après avoir aboli l'esclavage, le Royaume-Uni met en place le concept juridique d'« indenture » afin de remplacer la main d'oeuvre auparavant fournie par l'esclavage. L'expérience fonctionne bien et déclenche le déplacement de plus de deux millions de personnes issues d'Asie, d'Afrique et de Mélanésie vers l'océan Indien et les îles du Pacifique et des Caraïbes. Étant donné l'important impact géographique de l'engagisme, il est surprenant que ce système soit resté quasiment inexploré par les archéologues. Cette communication se concentre sur l'île Maurice, où est lancée la « Great Experiment » (la Grande expérience). Elle présente les résultats des recherches archéologiques détaillant l'organisation de l'engagisme, les conditions de la vie quotidienne des travailleurs et l'impact de l'héritage du passé sur le présent.
 

Krish Seetah, docteur de l'Université de Cambridge, est professeur assistant au Département d'anthropologie de l'Université de Stanford et directeur du projet Mauritian Archaeology and Cultural Heritage (MACH, Archéologie et héritage culturels mauritiens). Il est spécialiste de zooarchéologie, et plus particulièrement des prises de contact coloniales sous l'angle de la faune. Cette orientation l'a d'abord conduit à travailler au Cap-Vert, puis à l'île Maurice, dont il est originaire. Il a dirigé un ouvrage à paraître, intitulé "Connecting Continents: Archaeology and History in the Indian Ocean World" (Relier les continents : l'archéologie et l'histoire dans l'océan Indien, Presses universitaires de l'Ohio, série Indian Ocean Studies).

Bibliographie 

  • Seetah. K. The archaeology of Mauritius. Accepted for Antiquity
  • Seetah. K. Contextualising complex social contact: Mauritius, a microcosm of global diaspora. Accepted for Cambridge Archaeological Journal
  • Seetah. K. "The Minister will tell the nation...": the role of media for public archaeology in Mauritius. World Archaeology, Special volume: Public Archaeology. Vol. 47:2., pg. 285-298. 
  • Seetah. K. Objects past: objects present: materials, resistance and memory from the Le Morne Old Cemetery, Mauritius. Journal of Social Archaeology. Vol. 15:2. DOI: 10.1177/1469605315575124.

Transition

Année :
2015