Le site des Rochardières, à La Milesse, a révélé une mine d'extraction du fer dans un secteur riche en minerai, au nord du Mans. L'exploitation n'a pas encore pu être datée.

Chronique de site
Dernière modification
19 février 2016

L'extension maximale de la mine des Rochardières est estimée à environ 25.000 m². Plusieurs centaines de fosses et de puits d'extraction ont été dégagés ; ils percent le sous-sol jusqu'à un niveau de minerai se situant entre 2 m et 4 m de profondeur. Ce minerai se présente sous la forme de galettes ayant jusqu'à 1 m de diamètre pour plusieurs dizaines de centimètres d'épaisseur. La fouille n'a pas révélé d'autres vestiges que ceux liés à l'activité d'extraction. L'absence de mobilier archéologique empêche de proposer une datation de la mine, qui sera néanmoins connue grâce aux analyses radiocarbones.

À CIEL OUVERT

On distingue deux zones d'exploitation. La zone sud-est regroupe des fosses profondes de moins de 2 m qui ne sont pas associées à des galeries. Elles correspondent à un système d'extraction à ciel ouvert. Les creusements des fosses semblent respecter des alignements, laissant supposer l'existence d'un programme d'exploitation réfléchi.

EN SOUTERRAIN

Le reste de la mine est constitué de puits creusés jusqu'à 4 m de profondeur (Image 3) donnant accès à un réseau de galeries. Ce système correspond à un mode d'extraction souterrain. En sous-sol, les mineurs progressaient dans des boyaux d'à peine 1 m de large pour 1m de haut. Ils devaient travailler couchés ou agenouillés. Peut-être même des enfants ont-ils été employés. Les galeries étaient creusées jusqu'à ce que l'ouvrier rencontre une galette de minerai, qu'il débitait avec un pic. Il pouvait poursuivre son exploration, mais ne s'enfonçait guère au-delà de 6 m ou 7 m après le puits, au risque, sinon, de provoquer des effondrements, ou de rencontrer d'autres galeries.

UNE EXPLOITATION « INDUSTRIELLE »

La densité de l'extraction, qui laisse peu de terrain vierge en sous-sol, et l'organisation des puits en surface montrent une exploitation raisonnée et continue.