Conférences
Aucun vote pour le moment
Mis à jour le
29 juin 2016
Colloque
Des climats et des hommes

Colloque international organisé par Météo-France, la Cité des sciences et de l'industrie, l'Inrap
Auditorium de la Cité des sciences et de l'industrie, les 19, 20, 21 novembre 2009

Des climats et des hommes - Glaciologie, climatologie, archéologie, histoire par Joël Guiot, CNRS

Les changements en épaisseur et en densité des cernes annuels d'échantillons d'arbres prélevés en région méditerranéenne permettent d'inférer statistiquement les changements climatiques qui en ont contraint la croissance. Ces données sont complétées d'indices déduits de documents historiques. On a pu extrapoler les séries instrumentales (limitées à un siècle) de températures estivales et d'indices de sécheresse sur des périodes allant de cinq à dix siècles. On a pu constater que le climat méditerranéen, actuellement chaud et sec, a connu une période froide et humide entre le XVIIe et le XIXe siècle (connu sous le nom de petit âge glaciaire). Avant 1400, le climat était chaud, mais les extrêmes connus ces dernières années n'ont jamais été atteints, même dans les périodes les plus chaudes du Moyen Âge. L'utilisation de ces reconstructions en conjonction avec des modèles climatiques montre que les forçages dominants du climat, les activités volcanique et solaire, ont fait place peu à peu à l'activité anthropique (augmentation des gaz à effet de serre).
Joël Guiot est directeur de recherche au CNRS. Il est responsable, au sein du Centre européen de recherche et d'enseignement des géosciences de l'environnement (CEREGE), de l'équipe Écosystèmes continentaux et marins, spécialisées dans l'étude des paléoclimats à différentes échelles de temps (du Quaternaire aux derniers siècles), en région tropicale et Méditerranéenne. Il est également directeur d'une fédération de recherche (ECCOREV) dédiée à l'environnement (risques naturels, climat, biodiversité, eau, déchets, pollution, écotechnologies). Sa recherche porte essentiellement sur la variabilité du climat à long terme et ses impacts sur la végétation.

Quelques références :
• J. Guiot, C. Lécuyer, M.-A. Héran, R. Amiot, L. Simon, F. Fourel, F. Adam, N. Lynnerup, H. Reychler, Oxygen isotope fractionation between human phosphate and water revisited. J. Human Evol., 55(6), 2008.
• J. Guiot, C. Hély-Alleaume, H.B. Wu, C. Gaucherel, Interactions between vegetation and climate variability: what are the lessons of models and paleovegetation data. R. Geoscience, 2008.
• J. Guiot, A. Nicault, S. Alleaume, S. Brewer, M. Carrer, P. Nola, E. Guttierez, J.-L. Edouard, C. Urabniti, Mediterranean drought fluctuation during the last 500 years based on tree-ring data. Climate Dynamics, 31 (2-3), 2008.
• J. Guiot, G. Ramstein, M. Kageyama, H. Wu, C. Hely, G. Krinner, S. Brewer, How cold was Europe at the Last Glacial Maximum? A synthesis of the progress achieved since the first PMIP model-data comparison. Climate of the Past, 3, 2007.
Durée :
34'30''
Année :
2009