A Lieusaint, Seine-et-Marne, ZAC de la Pyramide, lots E2-D3-D9, F et E2-D4 : la ferme antique de la Pyramide

Chronique de site
Dernière modification
19 février 2016

Le site se trouve sur la ZAC de la Pyramide, à environ 300 m à l'est de la voie romaine Paris-Melun (actuelle RN6). La fouille s'est effectuée en trois opérations archéologiques réalisées entre 2004 et 2007. Elle a permis de révéler l'existence d'un établissement rural à vocation agricole et/ou pastorale, de l'époque antique et perdurant jusqu'au haut Moyen Âge, sans véritable hiatus. L'établissement est délimité par un système fossoyé englobant une superficie d'environ 2,20 ha. 

Les premiers vestiges sont datés de la période gallo-romaine précoce (Ier siècle avant J.-C.-Ier siècle de notre ère), avec notamment la mise en place d'un premier enclos. Au cours du Ier et jusqu'au IVe siècle, l'établissement se développe avec l'implantation de bâtiments en fondation de pierres. Une grange, une éventuelle étable, ainsi qu'une cave sont construites. À ces bâtiments sont associés un séchoir pour griller les céréales (blé, orge) et un bac à chaux lié aux travaux de construction et de réfection des bâtiments. Les bâtiments s'organisent en L ou en U le long de l'enclos, pouvant ainsi délimiter une cour. À l'intérieur de celle-ci se mettent en place plusieurs structures en creux (fosses, trous de poteau, petits fossés parcellaires), ainsi que des structures de combustion (fours domestiques et foyers), des puits et trois mares, dont une aménagée pour permettre au bétail de s'abreuver.
 
À l'époque mérovingienne (Ve-VIIe siècle), l'occupation semble se localiser au centre de l'établissement antique. Elle est représentée par une importante concentration de fosses, quelques trous de poteau pouvant former des bâtiments sur poteaux, quelques fossés délimitant cette occupation et des structures de combustion de type fours culinaires. À partir du VIIIe-IXe siècle (époque carolingienne), l'occupation se déplace au sud et se rapproche du village actuel.