A Bréviandes, Aube, l'équipe de l'Inrap, qui mène les fouilles sur la ZAC Saint-Martin à Bréviandes dans le cadre d'un projet de lotissement de l'Opac de l'Aube, vient de mettre au jour une sépulture collective qui pourrait dater de la fin de la période néolithique (-3000 à -2500 avant J.-C.).

Chronique de site
Dernière modification
10 mai 2016

Elle comprend six individus, dont deux enfants, en position repliée, tête contre tête.
Ce type d'inhumation énigmatique, bien qu'il soit déjà connu, reste un événement très rare dans la région et délivrera beaucoup d'autres informations lors de son étude en laboratoire.