Le lot de céramiques du début du XVIIe siècle en cours d’étude. Il révèle toute la diversité des vaisselles du quotidien.

Tessons de céramique et vie quotidienne

l'exemple des vaisselles des Clarisses de Montbrison

La découverte de fragments de céramique est toujours une aubaine pour les archéologues : précieux éléments de datation des sites où ils sont mis au jour, ils constituent aussi une documentation unique sur la vie quotidienne des personnes qui les ont utilisés.

À Montbrison, dans le département de la Loire, deux dépotoirs datés des XVIIe et XVIIIe siècles ont livré des lots remarquables de vaisselles. Leur étude a mis en évidence divers aspects et particularités qui ont permis d’attribuer leur origine au couvent de Clarisses fondé au XVIe siècle et localisé à proximité.

Le lot de céramiques du début du XVIIe siècle en cours d’étude. Il révèle toute la diversité des vaisselles du quotidien.