Conférences
5
Score : 5 (1 vote)
Mis à jour le
27 novembre 2019
Colloque
Les archéologues reviennent sur la scène du crime

Le Colloque annuel de l'Inrap intitulé « Archéologie et enquêtes judiciaires » se tiendra au Tribunal de Paris le 22 et 23 novembre.

Voir le programme complet

Colloque annuel international intitulé « Archéologie et enquêtes judiciaires » par Nicholas Marquez Grant, Cranfield Forensic Institute​

L'application des techniques, méthodes et principes archéologiques au contexte médico-légal ou judiciaire s'est avérée inestimable ces dernières années. Principalement depuis la participation d'archéologues à des affaires pénales dans les années 80 et en particulier depuis les années 90 dans le contexte des enquêtes sur les droits de l'homme, le concept d'archéologie médico-légale a trouvé un écho chez les policiers, les avocats, les médecins légistes et même chez les proches du défunt. L'augmentation de la formation et de l'éducation a vu le rôle des archéologues légistes parfois inestimable dans ces cas.

Ce document comprend une définition de l'archéologie médico-légale, les différents rôles dans une variété de contextes et fournit des perspectives et un développement à l'échelle mondiale. La discipline se développe dans le monde entier, bien que cette croissance soit parfois limitée en raison d'un certain nombre de facteurs tels que le contexte culturel, le système judiciaire et les ressources. Comme l'utilisation de ces compétences archéologiques est peut-être plus demandée que jamais, il est peut-être temps maintenant de réfléchir aux orientations futures et aux domaines à améliorer.

Nicholas Márquez-Grant est maître de conférences en anthropologie médico-légale et directeur de cours à la maîtrise en archéologie et anthropologie médico-légales de l'Université de Cranfield, au Royaume-Uni. Il a travaillé comme témoin expert en archéologie médico-légale au Royaume-Uni dans diverses affaires, notamment des recherches de personnes disparues, des fouilles de tombes clandestines et la récupération de restes humains sur les lieux d'incendies, en plus des enquêtes sur les droits humains. Il a publié des articles sur l'archéologie médico-légale et l'anthropologie.

 Bibliographie :

  • Litherland, S., Márquez-Grant, N. and Roberts, J. (2012). Forensic Archaeology. In N. Márquez-Grant and J. Roberts (eds), Forensic Ecology Handbook: From Crime Scene to Court. Wiley-Blackwell, Chichester. Pages: 23-48.
  • Márquez-Grant, N., Litherland, S. and Roberts, J. (2012). Forensic Archaeology in Europe. In Dirkmaat, D. (editor), A Companion to Forensic Anthropology. Wiley-Blackwell, Chichester. Pages: 598-625.
  • Groen, M., Márquez-Grant, N. and Janaway, R. (eds) (2015). Forensic Archaeology: A Global Perspective. Wiley-Blackwell., Chichester.
  • Etxeberria, F., Herrasti, L., Márquez-Grant, N., García, A. and Jiménez, J. (2016). Mass graves from the Spanish Civil War: exhumations, current status and protocols. Archaeological Review from Cambridge 31.1: 82-102.
Année :
2019
Durée :
00:24:50
Année :
2019
Partenaire(s)
Ministère de la Justice
Archéologia
Télérama
AJ Penal
Les Cahiers Science et Vie