Posters
Aucun vote pour le moment
Mis à jour le
29 janvier 2018
Colloque
Le diagnostic comme outil de recherche

Ce deuxième séminaire scientifique et technique s’est tenu à Caen, à l'auditorium du château, les 28 et 29 septembre 2017. Il a été organisé par l'Inrap (David Flotté et Cyril Marcigny) avec le soutien du département du Calvados et de la Mairie de Caen.

Florie Spies et Perrine Toussaint, avec la collaboration de Geertrui Blancquaert
Inrap Grand Est, SRA Champagne-Ardenne
spies_et-al_poster_sst-caen-2017.jpg

La commune Matignicourt-Goncourt située dans le département de la Marne (51) s’intègre dans la micro région du Perthois qui s’étend entre Vitry-le-François et Saint-Dizier. Ce territoire, marqué par le cours de la Marne, forme une large plaine alluviale, secteur de prédilection des carrières d’exploitation de granulats. 

Initiée dès les années 1980, l’activité archéologique en amont des travaux d’extraction a suivi l’évolution en matière de protection du patrimoine archéologique consolidée par la loi 2001, modifiée en 2003. Aussi, en tenant compte de divers paramètres (connaissance préalable, superficie, potentiel) les services de l’État ont été amenés à prescrire des diagnostics archéologiques.

​Aujourd’hui, au travers des importantes surfaces sondées, les résultats des diagnostics sont un atout pour la connaissance des occupations anciennes de la commune. Parallèlement aux fouilles réalisées et à leur apport en termes de chronologie, les données du diagnostic permettent une approche spatiale qui documente l’étendue des occupations. Au travers de l’exemple de Matignicourt-Goncourt, commune qui sera -à terme- sondée à près de 80 % de la surface de son territoire, il est possible d’aborder les occupations anciennes sous un nouvel angle.

Les résultats issus des diagnostics archéologiques ouvrent de nouvelles perspectives de recherches qui appellent à traiter les données à l’échelle d’un espace défini. La compilation des données des diagnostics au travers d’un SIG permet une analyse spatiale impliquant une relecture des données plus anciennes et favorisant ainsi la compréhension de la dynamique d’implantation. C’est ainsi qu’il est possible d’aborder plus précisément le paysage funéraire protohistorique mais également l’implantation de la voirie antique.

SPIES (Florie), TOUSSAINT (Perrine), BLANCQUAERT (GEERTRUI) collab. — Le diagnostic archéologique : un atout pour la connaissance des occupations anciennes de la commune de Matignicourt-Goncourt (51). In : Flotté (David), Marcigny (Cyril).  — Le diagnostic comme outil de recherche : séminaires scientifiques et techniques de l’Inrap. Caen, Musée de Normandie, 28-29 sept. 2017.

Année :
2017
Contactez nous

florie.spies [at] inrap.fr
perrine.toussaint [at] inrap.fr

Partenaire
Logo INRAP
Logo DRAC Grand Est