L’Inrap, par sa dimension nationale, a pour vocation à catalyser la réflexion sur les méthodes et les thèmes de recherches liés à l’archéologie préventive. En s’appuyant sur les expériences concrètes et les interrogations des différents acteurs de l’archéologie, la direction scientifique et technique de l'institut a mis en place en 2017 des séminaires semestriels associant services régionaux, collectivités, universités, CNRS et Inrap.

Mis à jour le
15 juin 2018

Les séminaires scientifiques et techniques de l'Inrap sont organisés deux fois par an, autant que possible, en régions. Ils font l’objet d’une captation accessible sur le site de l’Inrap. Certains peuvent donner lieu à publication.

3 - Archéologie : Imagerie numérique et 3D

À Rennes, les 26 et 27 juin 2018
Organisateurs : Sylvie Eusèbe et Téophane Nicolas (Inrap), Valérie Gouranton et Ronan Gaugne (UMR IRISA/Inria)

sst-3-inrap-visuel.jpg

La modélisation 3D et l’imagerie numérique sont désormais d’utilisation courante en archéologie, notamment comme outil d’aide au relevé, à l’étude et à la diffusion des résultats. Les outils et logiciels inhérents à ces technologies numériques ont donné lieu à de nombreux retours d’expériences, d’études ou de comparaisons. Ce séminaire se concentrera principalement sur l'apports heuristiques de ces technologies. Il s’agira de montrer comment elles s’insèrent dans les processus d’enregistrement de terrain, quels changements méthodologiques peuvent être observés, et comment les résultats et les produits qu’elles proposent sont utilisés.

2 - Le diagnostic comme objet de recherche

À Caen, les 28 et 29 septembre 2017
Organisateurs : David Flotté et Cyril Marcigny (Inrap)

Séminaire ST Caen 2017

Ce séminaire, organisé au Musée de Normandie, avait pour objet le diagnostic archéologique comme acte scientifique et outil de recherche. Alors que la valeur scientifique de la donnée issue d’un diagnostic paraît généralement admise, le potentiel de cette technique d’échantillonnage des sols sur le plan de la recherche, dans ses dimensions fondamentale et appliquée, semble pourtant éludé ou ignoré, à l’exception des contextes urbains et pléistocènes.

1 - Actualité de l’Open Access en archéologie française

À Paris, les 23 et 24 mars 2017
Organisateurs : Emmanuelle Bryas, Gilles Bellan et Federico Nurra (Inrap)

Open Access 2017

Inscrit dans l’appel à projet « Open Access week 2016-2017 » proposé par le consortium Couperin, ce séminaire a été organisé avec le soutien du consortium MASA, du projet européen Nearch et de l’université René-Descartes qui a hébergé la première journée de colloque. Une deuxième journée d'ateliers était organisée en interne pour aborder les questions de gestion, d’archivage, de partage et de diffusion  des données produites au cours des opérations archéologiques.