Art / immatériel

Du nouveau chez les artistes du Paléolithique ?

Voici plus d’un siècle et demi que la capacité de produire dessins, gravures et objets sculptés a été reconnue aux hommes préhistoriques, et plus précisément à Homo sapiens, c’est-à-dire notre espèce. Cette évidence s’est longtemps teintée d’un certain nombrilisme : on pensait que l’art paléolithique était uniquement européen. C’est en effet en Europe que l’on a cherché en premier… Qu’y a-t-il aujourd’hui de nouveau dans ce domaine ?

Ces vingt-cinq dernières années, d’importantes découvertes ont enrichi la recherche sur les arts (ou plutôt les expressions graphiques, voire symboliques) de la Préhistoire : la grotte de Chauvet-Pont d’Arc (Ardèche) en 1994, celle de la Garma (Espagne) en 1995, les milliers de gravures réalisées à ciel ouvert à Foz-Côa (Portugal) en 1999, la grotte de Cussac (Dordogne) en 2000… Servies par les avancées technologiques, celles-ci  ont amplement remis en cause les idées des préhistoriens.

La  photographie numérique haute-définition, l’analyse informatique des images, le traitement en 3D ont révolutionné les études, notamment pour les relevés des parois ornées. Quant aux méthodes de datation, au-delà de la stratigraphie ou de la typochronologie, les analyses physico-chimiques, la thermoluminescence et l’archéomagnétisme permettent maintenant de dater avec de plus en plus de précision des échantillons de plus en plus petits, en remontant dans des périodes de plus en plus anciennes. Des datations récentes en Espagne suggèrent ainsi que Néandertal pourrait, lui aussi, avoir su dessiner

Notre espèce, en tout cas, traçait déjà des signes dont le sens nous échappe bien avant son arrivée en Europe. Témoins ces fragments de roche découverts en 2018 en Afrique du Sud, ornés l’un de traits de couleur ocre, l’autre de croisillons gravés, et qui ont été datés de 73 000 avant notre ère ! En Asie (à Java), ce sont de petites gravures non figuratives sur un coquillage qui remonteraient à notre ancêtre commun, il y a un demi-million d’années : Homo erectus. 

voir le média:

Grotte Chauvet-Pont d'Arc, galerie des Panneaux rouges : panneaux des mains positives comprenant une cinquantaine d'animaux (rhinocéros, félins, cheval, mammouth…), de signes et d'empreintes de mains pour la plupart de couleur rouge.