Paléoanthropologie

Quel âge as-tu fossile ?

Pour les périodes situées entre -4 et -2 millions d’années, les fossiles humains sont tellement rares que chaque os ou chaque dent est susceptible de bouleverser les scénarios admis jusque-là. Leur datation est donc essentielle.

La méthode du carbone 14 (14C) n’est pas applicable à ces vestiges anciens : elle ne va au-delà de 40 000 ans et la plupart des os ont été pétrifiés au fil du temps. De nos jours, seule l’ESR (Résonance de spin électronique), qui mesure les électrons piégés entre autres dans l’émail des dents, est capable de les dater directement. Et quand la datation directe n’est pas possible, on analyse les sédiments dans lesquels les ossements sont fossilisés.

Dans les dépôts fins, les particules d’argile sont orientées en fonction du pôle magnétique terrestre. Comme celui-ci s’est inversé à plusieurs reprises, la connaissance de la chronologie de ces inversions permet de dater, par paléomagnétisme, les vestiges découverts dans une couche.

Lorsqu’il y a des volcans, comme dans le grand rift est-africain, les retombées de cendres se déposent en niveaux récurrents dans le millefeuille sédimentaire qui colmate le fond du fossé. Elles peuvent être datées par la mesure du rapport entre deux isotopes de l’argon.

Dans les grottes, les stalagmites et les planchers de calcite fournissent de bons repères stratigraphiques. L’uranium piégé lors de leur formation se désintègre peu à peu en éléments successifs, dont le plomb. Le rapport U/Pb permet alors de faire des datations très anciennes, remontant même jusqu’à l’origine de la terre !

Enfin, la méthode des nucléides cosmogéniques détermine depuis combien de temps des roches siliceuses sont à l’abri du rayonnement cosmique. Pendant leur exposition en surface, des isotopes de l’aluminium et du béryllium se forment dans le réseau cristallin ; ils se réduisent une fois la roche recouverte par d’autres sédiments ou tombée au fond d’une grotte, et le rapport 26Al/10Be décroît. Ainsi a été daté le squelette de Little Foot.

voir le média:

Les grottes de Sterkfontein (Afrique du Sud) abritent des concrétions de calcite (stalagmites, stalactites, coulées) prises dans un cailloutis appelée brèche. C'est au sein d'une brèche qu'a été découvert le fossile de Little Foot, facilitant ainsi sa datation.