Paléoanthropologie

« Des » berceaux de l’humanité en Afrique

Depuis que s’est imposée la théorie de l’évolution des espèces, les paléoanthropologues ont émis de nombreuses hypothèses concernant le lieu où se seraient produites les étapes décisives pour l’émergence de l’humanité. Si l’origine africaine ne fait quasiment plus débat, la localisation du berceau de l’humanité demeure une question sans réponse. L’Afrique de l’Est a fait longtemps office de favori.

Mais quels critères définissent l’humanité ? Des indices de bipédie ont été reconnus au Tchad sur les fossiles, datés de 7 millions d’années, d’un hominidé surnommé Toumaï. S’agissant du volume du cerveau, les plus vieux fossiles présentant une capacité cérébrale de plus de 750 cm3 ont été mis au jour au Kenya et en Érythrée. Ceux caractérisés par une certaine modernité anatomique ont été découverts dans la région du Grand Rift et en Afrique australe. Quant aux premiers outils de pierre, ils ont été trouvés dans le nord du Kenya et le sud de l’Éthiopie. Attestant une forme de modernité culturelle, les éléments de parure, matières colorantes, outils en os ou armatures microlithiques semblent être apparus en divers points du continent africain entre 300 000 et 75 000 ans avant notre ère.

Depuis quelques années, l’Afrique du Sud apparaît comme un autre potentiel berceau de l’humanité. Les datations de nombreux fossiles issus de grottes au nord-ouest de Johannesburg étaient contradictoires. Mais en 2015, celles obtenues pour le squelette de l’australopithèque Little Foot ont montré qu’il avait 3,67 millions d’années ! Si les découvertes se concentrent autour de quelques régions, il faut noter qu’il s’agit de contextes favorables à la conservation, à la découverte et à la datation de vestiges. Les premiers humains ont vraisemblablement occupé d’autres espaces du continent ; certains n’en ont pas préservé de traces tandis que d’autres restent à découvrir. Les plus anciens représentants actuellement connus de notre espèce, Homo sapiens, sont également africains, mais du nord-ouest.

voir le média:

Grotte explorée dans le cadre de Human origins in Namibia, mission de recherche de pièges à fossiles humains dans les Aha Hills, collines namibiennes du désert du Kalahari.